/news/consumer
Navigation

Une caverne d’Ali Baba en ligne

Le gouvernement fédéral empoche environ 44 millions $ par année en revendant ses surplus inusités

Coup d'oeil sur cet article

Avions, motoneiges, téléviseurs à écran plat ou même des pantoufles, voilà ce qu’on trouve dans un des plus grands marchés aux puces qui est méconnu au pays: le site internet de vente aux enchères des surplus du gouvernement.

«Monsieur et madame Tout-le-monde ne savent pas nécessairement que ça existe, mais dans le domaine des enchères, il y a de super aubaines à trouver», assure l’encanteur montréalais Éric Bordeleau.

Alors que plus d’un Québécois sur deux compte magasiner sur internet pour ses achats des Fêtes, selon un récent sondage mené par FedEx, le gouvernement fédéral comptait sur ses enchères en ligne pour renflouer ses coffres.

Depuis 2009, le site GC Surplus écoule les stocks en trop des ministères ou de biens saisis par la police ou aux douanes. Il réalise environ 300 000 ventes par an, rapportant ainsi environ 44 millions $ à l’État.

«Il y a des aubaines, mais il faut faire atten­tion», soutient l’expert en consommation de l’UQAM Benoît Duguay. Il a notamment été surpris de trouver quatre pneus pour 80 $ sur GC Surplus. Mais encore faut-il que ces pneus soient de la bonne taille pour notre véhicule, ajoute-t-il.

Pour M. Duguay, les casiers à homard, les énormes génératrices ou les lots de 75 chaises sont surtout avantageux pour les acheteurs qui ont une entreprise.

Toutefois, si la livraison est possible pour certains articles, d’autres doivent être récupérés en personne par le vainqueur des enchères. Ainsi, il vaut mieux y penser à deux fois avant de miser sur un VTT à bon prix qui est remisé en Saskatchewan.

Avion à 3 M$

GC Surplus est particulièrement prisé pour ses véhicules usagés, ses bijoux ou ses outils à vendre, selon sa directrice intérimaire, Josée Doucet. Il est toutefois aussi possible d’y trouver un tracteur, une robe de mariée ou même un avion!

C’est d’ailleurs ce qu’a acheté l’an dernier l’entreprise de Québec Kudlik Aviation au coût de 3 millions $ – pour un avion médical acheté au double du prix par une agence gouvernementale ontarienne.

«C’était un bon prix, nous avons misé en ligne et nous l’avons obtenu», se réjouit le chef pilote de l’entreprise, Christian Lafontaine.

Seconde vie

Pour le cofondateur de l’Observatoire de la consommation responsable Fabien Durif, qui ignorait l’existence du site web, l’initiative est louable pour contrer la consommation excessive et le gaspillage.

«Ça permet d’allonger la durée de vie, de limiter l’obsolescence, d’obtenir un prix plus juste et de ne pas recréer des matières premières», souligne cet expert.

Des exemples d’aubaines à trouver... ou non

Montre Frédérique Contant à 1200 $

Photo courtoisie

Neuve, une telle montre se vend plus de 3000 $, donc si les enchères ne montent pas trop, c’est une aubaine!

Bicycle Pinarello à 500 $

Photo courtoisie

Sur eBay, par exemple, seul le cadre d’un vélo similaire est offert au même prix.

Pantoufles en pattes d’ours à 10 $

Photo courtoisie

Nul besoin de se presser pour miser sur cet article, le gouvernement en a plusieurs paires sur GC Surplus. Selon la directrice du site, les items plus farfelus sont souvent saisis à la frontière.

Un navire de la Garde côtière à 1,9 M$

Photo courtoisie

Ce navire construit en 1990 a été mis hors service il y a quatre ans. Il a notamment été utilisé au large du Labrador, mais il est peut-être trop imposant pour un lac québécois...

VTT Bombardier à 3200 $

Photo courtoisie

Sur internet, le même modèle se vend souvent de deux à trois fois plus cher. Seul hic: il est en Saskatchewan et le gouvernement n’a pas fait d’inspection mécanique.

Appareil photo Canon à 250 $

Photo courtoisie

Neuf, cet appareil photo confisqué par la Couronne vaut plus du double. Le gouvernement le vend cependant sans carte mémoire ni câble pour le chargeur.

Une collection de romans en grec à 10 $

Photo courtoisie

Si vous avez toujours rêvé d’apprendre une autre langue, ces best-sellers en grec sont l’occasion de lire ou relire le Code Da Vinci, entre autres.

Lithographie trop chère à 1200 $

Photo courtoisie

Attention! dit l’encanteur Éric Bordeleau, cette lithographie de l’artiste Red Skelton est trop chère. Ces œuvres se vendent souvent pour 200 $, dit-il.