/entertainment/movies
Navigation

Un film sur l’ado qui dit avoir découvert une cité maya

Le jeune croit toujours en sa théorie controversée

william gadoury
Photo courtoisie Le député de Berthier, André Villeneuve, a remis jeudi dernier la médaille à William Gadoury, 17 ans.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JEAN-DE-MATHA | L’adoles­cent qui prétend avoir découvert une nouvelle cité maya a été honoré par l’Assemblée nationale et fera l’objet d’un documentaire. Malgré la controverse, il croit toujours avoir découvert une cité perdue.

William Gadoury, un adolescent de 17 ans de Saint-Jean-de-Matha, a imaginé une nouvelle théorie sur les Mayas. Selon son travail de recherche, qui lui a valu la plus haute distinction au Canada au concours Expo-sciences, les Mayas installaient leurs cités selon une forme bien précise en suivant les constellations.

Si l’on en croit sa théorie, il devrait donc y avoir une cité perdue à un endroit bien précis dans la jungle du Mexique.

Personne n’est encore allé valider s’il y avait ou non une cité, mais des experts en analyse d’images satellites avaient indiqué y voir des structures qui pourraient s’apparenter à une pyramide maya.

Documentaire

«Mon rêve est de me rendre sur place et de prouver que la cité existe», indique William Gadoury.

Une entente de confidentialité conclue entre la famille et une firme de production de documentaires empêche de révéler les derniers développements sur les recherches de William. Il est cependant permis de croire que cette entente lui permettra de réaliser son rêve bientôt.

William Gadoury a reçu, jeudi dernier, la médaille de l’Assemblée nationale des mains du député de Berthier, André Villeneuve­­.

L’histoire de la découverte d’une nouvelle cité maya grâce à sa théorie avait fait le tour du monde en mai dernier, après sa publication dans Le Journal. L’histoire a été reprise par plusieurs grands médias de la planète. National Géographic et d’autres revues scientifiques se sont intéressés à William Gadoury.

Certains spécialistes des Mayas avaient par la suite contesté le travail de William Gadoury, qui ira représenter le Québec à l’Expo-sciences internationale à Fortaleza, au Brésil, au début du mois d’août 2017.

Critiques difficiles

«Les critiques et le dénigrement ont été plus durs à vivre pour la famille que pour William», a confié Josée Brisson, la mère du jeune scientifique.

En effet, à la suite de la parution de la nouvelle, beaucoup de scientifiques ont contesté la théorie du jeune Gadoury et les commentaires sur les réseaux sociaux n’étaient pas toujours très tendres à l’égard de William qui, envers et contre tout, continue de croire en sa théorie.

«William a toujours su répondre à toutes les attaques avec calme et assurance, jamais il n’a flanché», ajoute la mère.

Les Gadoury se sont rendus au Mexique l’été dernier dans le cadre d’un événement regroupant les jeunes «génies­­» du monde entier. William y a présenté ses théories sur l’archéologie et ses travaux récents.