/lifestyle/food
Navigation

Biocité: jardins d’hiver

Coup d'oeil sur cet article

C’est tout blanc dehors, mais cela ne l’empêche pas de rêver d’une ville verte, d’une cité jardin avec moins de béton et de bitume, où chaque petit espace libre pourrait un jour être exploité pour mieux nourrir ses habitants à moindre coût.

Pour y arriver, Julien Yersen Martin a des plans plein la tête. En 2012, il a fondé, avec son frère Joachim, la compagnie Biocité pour encourager les citoyens montréalais, locataires ou propriétaires, à s’entourer, été comme hiver, de petits potagers nourriciers.

«J’ai grandi dans le Plateau, dit-il. Il faut croire que j’ai manqué de nature». Après plusieurs expériences de «woofing» en Europe, où il travaillait comme jardinier dans de petites fermes en échange d’un gîte, il a ressenti le besoin de faire quelque chose pour verdir sa ville.

Avant de fonder son entreprise, il a fait des études en sciences de l’environnement, s’est intéressé à la nutrition, puis s’est impliqué au Crapaud, un collectif de recherche en aménagement paysagé et agriculture urbaine à l’UQAM.

Les deux frères fournissent maintenant conseils, plans et main-d’œuvre pour transformer nos cours négligées, souvent trop gazonnées, en garde-manger naturel sans entretien ou presque. C’est ce qu’on appelle joindre l’utile à l’agréable.

Jardins d’hiver

Pour meubler la saison froide, ils se sont inspirés de Windowfarm, une entreprise new-yorkaise, et ont mis au point leur propre système de culture hydroponique en bouteille. Il s’agit de bouteilles de vin recyclées coupées en deux, puis polies, que l’on suspend en colonne devant une fenêtre grâce à un système de câblage et de tuyaux. Le système permet de faire circuler l’eau et les fertilisants nécessaires à la croissance des plantes de façon constante, sans qu’on ait à intervenir très souvent.

Ces jardins suspendus en bouteilles remplacent agréablement nos rideaux, exigent peu d’espace et permettent de faire pousser nous-mêmes, toute l’année, plusieurs variétés de fines herbes (basilic, persil, romarin, etc.), des légumes feuilles (kale, bette à carde, roquette, etc.), des tomates cerises et même des aubergines pour les jardiniers plus audacieux.

«Rien ne peut remplacer la culture en terre», précise Julien, mais ces jardins suspendus, véritable baume contre les blues de la saison froide, nous feront patienter jusqu’au printemps tout en nous fournissant des légumes frais à moindre coût pendant les longs mois d’hiver.

Il rappelle que la culture hydroponique permet de produire en grande quantité dans un espace restreint. «Et c’est beaucoup moins salissant qu’avec la terre», note-t-il.

À long terme, les jardins en bouteille pourraient même permettre de faire de belles économies, surtout si nous sommes de grands consommateurs de fines herbes. Combien de fois jetons-nous la moitié du bouquet de basilic ou de coriandre acheté en début de semaine parce que les feuilles ont fini par pourrir dans le sac ?

Leur prochain projet? Biocité est en train de mettre en place un nouveau concept de jardins intérieurs en bacs surélevés à la résidence pour aînés Villa Ste-Rose, à Laval. Les résidents auront la possibilité d’y cultiver leurs légumes et fines herbes préférés été comme hiver. Un projet assurément bon pour le moral, encore une fois.

Produits vedettes

Aménagements paysagers comestibles

Plan d’aménagement et réalisation d’un jardin comestible de fruits et légumes biologiques pour votre cour avant, arrière, balcon, entrée de garage ou tout autre espace. But: optimiser l’utilisation de nos espaces de façon esthétique et utile, tout en minimisant l’entretien nécessaire.

Jardins en bouteille

Photo Biocité

Différents kits offerts en fonction de vos besoins, de la taille de vos fenêtres et de votre budget. Le prix de chaque kit varie entre 249 $ et 549 $ selon le nombre de bouteilles et de colonnes désirées. Cela inclut le matériel, un guide d’installation et l’assistance technique durant un an.

► Plus d’infos sur les services offerts sur store.biocite.ca

Biocité

Montréal (Québec)

514 447-4668

biocite.ca