/opinion/columnists
Navigation

Chronique inclusive

Coup d'oeil sur cet article

Avez-vous déjà pris le métro à Londres ?

Chaque fois qu’on fait une annonce publique (pour dire que telle ou telle ligne est fermée en raison de difficultés techniques ou pour annoncer la prochaine station), on commence en disant «Ladies and gentlemen...»

«Mesdames et messieurs, dans quelques secondes, nous arriverons à la station Leicester Square...»

Or, à la suite d’une plainte d’une transsexuelle qui dit avoir été victime de discrimination (le mot à la mode en 2016), le maire de Londres songe à interdire­­ l’expression «Ladies and gentlemen» dans les transports en commun, car cette formule d’usage n’inclut pas les personnes qui ne se reconnaissent­­ ni dans un genre ni dans l’autre.

Pour l’instant, on ne sait pas quelle nouvelle expression remplacera l’ancienne­­.

Mais voici ma suggestion...

«Mesdames, messieurs, garçons, filles, transgenres, cisgenres, transsexuels, bisexuels, intersexuels, pansexuels, gais, lesbiennes, queers, androgynes, hommes efféminés, femmes viriles, hommes avec seins, femmes avec pénis, hommes avec vagin, femmes qui se sont fait amputer les seins, femmes plates comme une planche, hommes avec énormes pectoraux, hermaphrodites, travestis, asexués, confus, nains, géants, roux, obèses, obèses morbides, vieux, jeunes, Noirs, Asiatiques, mulâtres, juifs, musulmans, bouddhistes, raéliens, membres de l’Église de Scientologie, adeptes du dieu Pan, athées, agnostiques, hommes noirs qui se sentent chinois, femmes chinoises qui se sentent amérindiennes, hommes avec un seul testicule, personnes sans sexe déterminé, unijambistes, hommes-troncs, siamois reliés par la tête, siamois reliés par le thorax, jumeaux identiques, triplets, orphelins, veufs, apatrides, pygmées, anorexiques, boulimiques, trisomiques, autistes, migrants, émigrants, immigrants, réfugiés, mères de famille monoparentales, albinos, gitans, gens du voyage, Autochtones, céliaques, végétariens, végétaliens, pesco-végétariens, ovo-lacto-végétariens, macrobiotiques, échangistes, nudistes, polyamoureux, bdsm, sadiques, masochistes, sado-masochistes, femmes fontaines, zoophiles, microcéphales, communistes, socialistes, marxistes-léninistes, trotskystes, capitalistes, libertariens, chauves, imberbes, transsexuels bisexuels, transsexuelles lesbiennes, femmes devenues gais après s’être fait transformer en hommes, hommes bisexuels qui sont devenus des femmes lesbiennes, apotemnophiles (gens normaux qui aimeraient se faire couper un membre car ils sentent qu’ils sont réellement des amputés), femmes-enfants, adulescents, Noirs souffrant d’un trouble de pigmentation, Blancs trop bronzés, analphabètes, bègues, muets, sourds-muets, aveugles, malvoyants, myopes, presbytes, astigmates, retardés, génies­­, hémophiles, diabétiques, asthmatiques­­, daltoniens, aphasiques, paraplégiques, tétraplégiques, gens qui ont les yeux croches, des oreilles décollées, des pieds plats, des organes génitaux hypertrophiés, un monosourcil, une tache de vin, un bec-de-lièvre, des yeux pers, un espace entre les dents, un appareil dentaire, membres de l’âge d’or, retraités, préretraités, gens horizontalement différents, gens verticalement différents, ados, préados, chômeurs, assistés sociaux, invalides, tatoués­­, pas-tatoués, percés, pas-percés­­, alcooliques, toxicomanes, prognathes­­, victimes d’acte criminel, parents d’une victime d’acte criminel, personnes humiliées, intimidées, insultées, harcelées, offensées, choquées, traumatisées, en burnout, schizophrènes, paranoïaques, maniaco-dépressifs­­, bipolaires, cyclothymiques, obsessifs-compulsifs, monomaniaques, dépendants, anxieux, narcissiques, cleptomanes, agoraphobes, femmes menstruées, femmes ménopausées, femmes souffrant d’aménorrhée, anciens combattants souffrant de stress post-traumatique, célibataires, fiancés, mariés, séparés, polygames, divorcés, c’est compliqué, fuck friends, amis Facebook­­, femmes-girafes, hommes-éléphants, femmes à barbe, hommes à deux têtes, vierges, puceaux, nymphomanes, voyeurs, exhibitionnistes, triolistes­­, libertins, abstinents, allergiques, intolérants au lactose, personnes ne pouvant s’empêcher de manger du gyproc, liposucés, botoxés, siliconés, liftés et transplantés de la face... nous arrivons à la station Leicester Square.»

Ai-je oublié quelqu’un?

Une telle formule recevrait-elle l’approbation­­ de la Commission des droits de la personne?