/news/green
Navigation

La Gaspésie durement touchée par la bombe météorologique

5 655 foyers privés d’électricité

Tout Percé est privé d’électricité depuis que de forts vents ont fait tombé des poteaux électriques le long de la route 132 à l’entrée de la ville.
Photo Marc-André Méthot Tout Percé est privé d’électricité depuis que de forts vents ont fait tombé des poteaux électriques le long de la route 132 à l’entrée de la ville.

Coup d'oeil sur cet article

CARLETON-SUR-MER | La pointe de la Gaspésie a été durement touchée dans la nuit de jeudi à vendredi par la fameuse bombe météorologique. De forts vents atteignant 90 km/h ont fait tomber des poteaux électriques et provoqué pas moins de 37 pannes tôt vendredi matin dans les secteurs de Gaspé et de Percé, privant 5 655 foyers d’électricité.

Et les clients d’Hydro-Québec devront s’armer de patience, selon la porte-parole Catherine Michaud. « On est a pied d’œuvre depuis tôt ce matin, mais les vents et les conditions routières donnent du fil à retordre à nos équipes sur le terrain. Les conditions météorologiques rendent le travail de rétablissement difficile. Il y a plusieurs petites pannes isolées. », a-t-elle dit.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une trentaine de centimètres de neige sont tombés sur la Gaspésie. Les vents ont atteints 90 km/h. Selon Robert Michaud, météorologue chez Environnement Canada, le cœur de la tempête a quitté la Gaspésie vendredi matin et déferle maintenant sur la Côte-Nord, avec des précipitations annoncées de 40 centimètres et des vents qui pourrait dépasser les 100 km/h.

Zones côtières sur le qui-vive

Un avertissement pour les zones côtières est cependant toujours en vigueur sur tout le territoire de la Gaspésie, comme pour le Bas-Saint-Laurent et la Côte-Nord. La marée haute de vendredi après-midi pourrait en effet provoquer de fortes vagues, menaçantes pour certains tronçons routiers, ainsi que pour des infrastructures et des habitations situées prés du rivage.

Vols annulés à Gaspé

Depuis jeudi, Air Canada Jazz a du annuler ses vols à l’aéroport de Gaspé. Mais on s’attend que les choses devraient revenir à la normal en après-midi.

La SQ ne signale aucun incident majeur sur le réseau routier gaspésien qui a connu des heures difficiles cette nuit, mais ou les choses semblent là aussi vouloir s’améliorer avec une chaussée qui tend à se dégager et une visibilité allant de réduite à bonne sur l’ensemble du réseau de la péninsule.