/news/society
Navigation

Plus de meurtres liés au crime organisé

Presque aucun de ces homicides, exécutés par des tireurs bien préparés, n’a été résolu en 2016

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo agence qmi, MAXIME DELAND Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.

Coup d'oeil sur cet article

Les meurtres liés au crime organisé ont augmenté en 2016 et presque aucun d’entre eux n’a encore été élucidé. Le plus étrange: le cadavre retrouvé dans un baril de béton dans les Laurentides.

Commis il y a plus de 30 ans, cet homicide a été comptabilisé cette année, lors de la découverte du corps en mai, à Gore.

Ni l’identité ni l’âge de la victime n’ont été dévoilés par la police, mais il s’agirait d’un homme qui avait contracté une dette auprès de la mafia, selon nos sources.

Rocco Sollecito
Photo d'archives
Rocco Sollecito

Il est encore trop tôt pour dire si l’homme est mort lorsqu’il a été coulé dans le béton ou s’il a été tué avant.

En 2016, Le Journal a dénombré huit meurtres liés à la mafia et six impliquant les motards et leurs relations.

Notons, entre autres, les assassinats de Lorenzo Giordano, Rocco Sollecito et Vincenzo Spagnolo, trois hommes liés au crime organisé italien tués à Laval.

Bien qu’on soit encore très loin du bilan extrêmement sanglant de la guerre des motards, il s’agit d’une hausse par rapport à l’an dernier, où on n’en comptait qu’une poignée dans cette catégorie.

Vincent Rozon, Crimes majeurs
 SPVM
Photo d'archives
Vincent Rozon, Crimes majeurs SPVM

Pas de nouvelle guerre

«Il n’y a pas d’indice laissant croire à une nouvelle guerre», assure le capitaine Serge Mercier, chef du service des enquêtes sur les crimes contre la personne à la Sûreté du Québec.

Des dettes impayées et des purges internes seraient vraisemblablement à l’origine de la plupart de ces crimes.

Seuls deux de ces règlements de compte liés au crime organisé en 2016 ont été résolus par les enquêteurs. Il s’agit des meurtres des Rock Machines Joseph Fluet et Steven Lamarsh, survenus le 1er décembre à Vaudreuil-Dorion.

À cela s’ajoute l’arrestation de deux hommes en lien avec le double meurtre de Nancy Beaulieu et Martin Bélair, commis en 2015.

Serge mercier, Crimes contre
la personne SQ
Photo d'archives
Serge mercier, Crimes contre la personne SQ

«Les tueurs du crime organisé utilisent généralement du matériel sophistiqué. Et c’est rare qu’ils commettent des erreurs», dit le capitaine Mercier.

Pour espérer mettre la main au collet de ces assassins pratiquement infaillibles, la Sûreté du Québec a créé des équipes d’enquêteurs qui se spécialisent dans les crimes de cette nature.

«Les meurtres du crime organisé de haut niveau se sont raffinés. Ils innovent, alors nous aussi, on doit faire du travail de haut niveau», affirme Serge Mercier, ajoutant que son escouade comptera sept enquêteurs de plus à Montréal et deux à Québec, en 2017.

Signature du crime organisé, les meurtres commis avec une arme à feu sont en légère hausse dans la province.

Ils représentent 34 % des homicides, contre à 31 % l’an dernier.

Les Gangs de rue calmes

À Montréal, les meurtres liés aux gangs de rue ont connu une chute importante cette année. On en dénombre deux, soit quatre fois moins qu’en 2015.

L’un d’entre eux a déjà été résolu.

«On a arrêté des acteurs importants des gangs de rue l’an dernier et ça semble s’être calmé», explique Vincent Rozon­­, commandant des crimes majeurs du SPVM.

– Avec la collaboration de Jean Fortier

Homicides

  • 74 en 2016
  • 79 en 2015
  • 71 en 2014
  • 215 en 1985

Taux de résolution

  • 36 % 27 meurtres non résolus
  • 64 % 47 meurtres résolus

Quelques drames marquants de 2016

Bébé mort drogué aux amphétamines

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo d'archives

La petite Magalie a été retrouvée morte dans le lit de ses parents, le 18 mai dernier, à Saint-Jérôme. Elle avait 52 jours. Des analyses toxicologiques ont permis de déceler des traces de méthamphétamine dans le sang du bébé.

L’enquête policière a par la suite mené à l’arrestation des parents, il y a quelques semaines à peine. Sandra Laverdure a notamment été accusée d’homicide involontaire.

Toxicomane, la mère de 30 ans aurait apparemment continué à consommer de la drogue lorsqu’elle était enceinte et pendant qu’elle allaitait la bambine.

Meurtrier présumé rencontré sur le site Badoo

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo d'archives

Judith Élémond Plante a été assassinée dans son logement de Victoriaville le 27 juillet. Ce même jour, sa fille Ophélie devait fêter son premier anniversaire.

Un homme de 24 ans, de Trois-Rivières, a été accusé du meurtre prémédité de la jeune mère de 22 ans.

Jean-François Toupin-Houle aurait connu la victime sur le site de rencontre Badoo, a-t-on appris.

Il semble qu’une séance de sexe extrême impliquant un couteau ait dégénéré au point de coûter la vie à la femme.

Elle aurait été poignardée à plusieurs reprises, selon nos informations.

Cavale meurtrière

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo d'archives

Un homme de 21 ans apparemment en crise se serait livré à une cavale meurtrière à Montréal, au début du mois.

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo d'archives

Frédérick Gingras est accusé d’avoir assassiné James Jardin, qu’il connaissait depuis plusieurs années, avant de prendre la fuite. Il aurait ensuite tiré sur Chantal Cyr afin de lui voler son véhicule. La mère de 49 ans a succombé à ses blessures.

Le tueur présumé a des problèmes de santé mentale.

Cadavre dans la maison pendant deux mois

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo d'archives

Barbara Hum a été tuée chez elle en avril dernier. Elle avait 70 ans. Son cadavre n’a été découvert que deux mois plus tard, le 24 juin. Il était en état de putréfaction avancée.

Son mari, Maurizio Di Genova, 68 ans, a été arrêté ce jour-là, puis accusé du meurtre. C’est un voisin du couple de Brossard qui avait appelé le 9-1-1, n’ayant pas vu les deux aînés depuis un certain temps. La pelouse de la maison était aussi anormalement longue, ce qui détonnait avec les habitudes du couple, d’après des résidents du quartier.

Des problèmes financiers seraient à l’origine du drame.

Tuée pour un amour non réciproque

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo d'archives

Le deuxième homicide de l’année à survenir à Montréal a touché les Québécois. Clémence Beaulieu-Patry, 20 ans, a été poignardée à l’épicerie Maxi où elle travaillait, dans le quartier Saint-Michel.

Elle a connu son assassin présumé à l’école secondaire. Il semble que Randy Tshilumba était amoureux de la jeune femme, mais que cette dernière ait refusé ses avances.

Policier tué en service

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo d'archives

L’agent Thierry Leroux a été abattu le 13 février dernier. L’homme de 26 ans était policier dans la communauté autochtone de Lac-Simon depuis six mois. Il répondait à un appel concernant une chicane familiale.

Le mafioso Rocco Sollecito a été abattu dans son véhicule le 27 mai dernier, à moins de 500 m du quartier général de la police de Laval. Le tireur l’aurait attendu dans un abribus situé à côté d’un arrêt obligatoire, où la victime devait s’immobiliser.
Photo d'archives

En descendant au sous-sol de la résidence, il a reçu deux balles dans le dos. Le tireur, Anthony Raymond Papatie, s’est suicidé par la suite.

74 victimes

Hommes 50 (68 %) Âge moyen 43 ans

Femmes 17 (23 %) Âge moyen 47 ans

Enfants 7 (9 %)

Victime la plus jeune : Bébé de 12 jours, noyé par sa mère

Victime la plus âgée : Femme de 88 ans, poignardée à mort chez elle

53 suspects

Hommes 45 (85 %) Âge moyen 37 ans

Femmes 6 (11 %) Âge moyen 39 ans

Adolescents 2 (4 %)

Suspect le plus jeune : 16 ans

Suspect le plus âgé : 80 ans

Armes

Arme à feu 25 (34 %)

Arme blanche 16 (22 %)
 
Force physique 13 (17 %)
 
Arme contondante 1 (1 %)
 
Noyade 1 (1 %)
 
Feu 2 (3 %)

Absorption de substances 2 (3 %)

Autre/inconnue 14 (19 %)

Mobiles

Violence intrafamiliale 14 (19 %)

Règlement de compte 22 (30 %)

Querelle/dispute 23 (31 %)
 
Sexuel 1 (1 %)
 
Psychiatrie 3 (4 %)
 
Vol 3 (4 %)
 
Autre 8 (11 %)