/entertainment/music
Navigation

Stingray et UNITEL concluent une entente de 15 millions $

Eric Boyko, président, chef de la direction et cofondateur de Stingray
Photo d'archives Eric Boyko, président, chef de la direction et cofondateur de Stingray

Coup d'oeil sur cet article

La musique classique envahira bientôt les ondes occupées par Stingray. En effet, le Groupe Stingray Digital inc. a conclu une entente avec UNITEL GmbH & Co. KG, qui produit et distribue de la musique classique pour les médias audiovisuels, lui permettant d’acquérir la chaîne télé payante allemande Classica et d’avoir accès à un important catalogue musical, a-t-on appris mardi.

En déboursant 8 millions $, Stingray pourra exploiter et distribuer la chaîne Classica. En ajoutant 7 millions $, l’entreprise montréalaise aura de plus accès, pendant 11 ans, au répertoire d’UNITEL comprenant pas moins de 1500 titres et 2000 heures de contenu.

Offre diversifiée

L’offre du fournisseur montréalais multiplateforme sera notamment bonifiée de 50 concerts de musique classique présentés en primeur chaque année. Orchestres, opéras et ballets internationaux seront du même coup mis en valeur.

Performances scéniques, premières mondiales et célèbres enregistrements mettront notamment en vedette les plus grands noms de cet art.

«Cette acquisition confirme la position de Stingray à titre de plus important fournisseur de programmation consacrée à la musique classique au monde», s’est réjoui Eric Boyko, président, chef de la direction et cofondateur de Stingray dans un communiqué, précisant qu’«entre 10 % et 15 % de la population des principaux marchés internationaux déclare assister à au moins un concert de musique classique par année».

Large auditoire

Actuellement, les mélomanes de 40 pays peuvent poser l’oreille sur les œuvres diffusées sur les ondes de Classica, et ce, 24 heures sur 24. Distribuée par UNITEL, elle est accessible à plus de 20 millions d’abonnés.

Stingray Digital poursuit son expansion. Le distributeur a récemment fait l’acquisition des 440 titres d’Euro-Arts et de la chaîne télé Stingray Brava.

En 2013 et en 2014, elle a été l’une des entreprises ayant enregistré la croissance la plus rapide au Canada, selon le magazine «PROFIT».

L’an dernier, les revenus de son deuxième trimestre se sont quant à eux élevés à 24,5 millions $, soit 15,1 % de plus que lors de la même période en 2015.

Fondée en 2007, Stingray propose du contenu à environ 400 millions d’abonnés de la télévision payante répartis dans 152 pays.