/finance/business
Navigation

Vol inaugural raté pour un C Series opéré par Swiss

Vol inaugural raté pour un C Series opéré par Swiss
PHOTO AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’année 2017 commence mal pour Bombardier. Un CS100 intégré depuis deux jours à la flotte de Swiss a dû faire demi-tour lors de son premier vol commercial lundi. L'ordinateur de bord a indiqué un problème hydraulique, qui s’est avéré une fausse alerte. Un échangeur de pression a tout de même dû être changé.

Le vol LX1348 entre Zurich et Varsovie devait être la première liaison commerciale pour ce nouveau CS100 de Swiss. L'appareil venait d'être reçu à Zurich à la fin décembre.

L'avion a dû faire demi-tour au-dessus de l'Autriche pour retourner à Zurich. «Bombardier a été avisé tôt mardi matin de l’incident», confirme Bryan Tucker, directeur, Relations médias et Affaires publiques chez Bombardier. «Swiss a fait les vérifications. Il y avait un message d'erreur concernant une pompe hydraulique.»

«L'avion a été examiné et un échangeur de pression a été changé», a écrit une porte-parole de Swiss, Karin Müller, lors d’un échange de courriels avec Bryan Tucker. «La pompe hydraulique fonctionnait correctement. Il est prévu que l’avion rentrera en service mardi soir (heure locale de Zurich).»

Mme Müller précise qu’elle est «satisfaite de l'intégration progressive de la C Series et des niveaux élevés de fiabilité que nous avons atteints en si peu de temps».

Ce CS100 est le 5e appareil de ce type à voler pour Swiss. Il s’agit de la première compagnie aérienne au monde à utiliser ce modèle, entré en service en juillet 2016.

Optimisme de Bombardier en décembre

«La performance avec Swiss a été tellement bonne, c’est pourquoi nous avons tellement confiance», avait dit à l’agence QMI, à la mi-décembre, le président et chef de la direction de Bombardier, Alain Bellemare, qui affirmait ne plus vouloir vendre sa C Series au rabais. «Le temps nous aide. De plus en plus de clients reconnaissent la valeur de nos avions, et c’est très bon pour nous.»

Les CS100 de Bombardier peuvent accueillir entre 108 et 133 passagers. Le prix courant de cet appareil est de 76,5 millions $ US.

Bombardier a toutefois dû baisser ses prix pour obtenir d’importantes ententes, notamment la vente de 75 avions CS100 avec option sur 50 autres, à Delta, en avril dernier.