/misc
Navigation

10 trucs pour le poulamons

Tout comme 100 000 autres amateurs, Jean Gagnon et Suzanne Danis, de Jonquière, viennent taquiner chaque année les petits poissons des chenaux de la rivière Sainte-Anne.
Photo courtoisie Tout comme 100 000 autres amateurs, Jean Gagnon et Suzanne Danis, de Jonquière, viennent taquiner chaque année les petits poissons des chenaux de la rivière Sainte-Anne.

Coup d'oeil sur cet article

Encore une fois cet hiver, près de 100 000 amateurs de pêche se dirigeront du côté de Sainte-Anne-de-la-Pérade pour y taquiner les petits poissons de chenaux.

Cette activité de prélèvement est fort populaire depuis 79 ans, car elle se déroule en toute simplicité, en plus d’être abordable. Il n’en coûte que 25 $ par adulte en semaine et ce montant est majoré de 5 $ lors des week-ends (une somme minimale peut être demandée). Pour stimuler la relève, retenez que les enfants de 6 à 12 ans paient moitié prix et que c’est gratuit pour les tout-petits.

Une nouveauté intéressante cette année: l’horaire de soir, la fin de semaine, débutera à 16 h au lieu de 20 h. Les petites familles et les groupes pourront donc venir souper dans leur cabane en tout confort s’ils le souhaitent. Les parents peuvent même arriver vers 15 h et profiter des activités extérieures comme les jeux gonflables, le maquillage, la balade en tramway, le mini-golf, la glissoire, etc.

Les 18 pourvoyeurs, qui exploitent une surface de deux kilomètres sur les eaux gelées de la rivière Sainte-Anne, mettent à votre disposition 500 chalets chauffés, meublés et éclairés, pouvant accueillir de 4 à 35 adeptes. Tout le ­matériel de pêche et les appâts, sauf les crevettes, sont inclus.

Astuces

Pour vous aider à capturer encore plus de petits poissons des chenaux, la directrice générale de l’Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne a bien voulu indiquer quelques trucs aux lecteurs du Journal de Montréal.

Ajustez vos lignes à la bonne hauteur, soit à environ 1,25 cm (1/2 po) du fond. Souvenez-vous qu’elles doivent être ­réajustées au bout de quelques heures à cause du phénomène des marées.

Cachez la pointe de vos hameçons et changez les morceaux de foie toutes les 5-10 minutes. Ces derniers doivent être saignants.

Favorisez la crevette au foie au début et à la fin de la saison, lorsque les ­poissons sont un peu plus amorphes et sélec­tifs.

Surveillez bien vos lignes, les mouvements peuvent être subtils. Nouez une allumette à chacune de vos lignes. Elles vous indiqueront les attaques de ces petites morues.

Donnez un petit coup vers le haut lorsque ça mord pour ferrer ­correctement le poisson.

Consultez les heures des marées. Les poissons sont plus nombreux lorsqu’elle est haute ou montante.

Jiggez et bougez vos fils à l’occasion pour attiser la curiosité des poissons.

Limitez le nombre de lignes que vous utilisez. Vous pourrez gérer plus efficacement les changements d’appâts et vous éviterez de vous emmêler.

Déglacez doucement le dessus du trou pour dégager le frimas qui se forme en surface, sans toutefois déplacer le frasil. Vos cordes bougeront mieux.

Préférez les plages horaires en ­semaine ou de soir pour plus de ­tranquillité.

Pour accéder au site, empruntez l’autoroute 40 jusqu’à la sortie 236.

De Montréal, il faut compter environ deux heures pour s’y rendre.

Pour plus de précisions, composez le 418 325-2475 ou visitez le site www.associationdespourvoyeurs.com

Recette

Pour vous aider à savourer encore plus vos captures, voici une recette de Fred Chappuis, de Fredélys, chef à domicile en Mauricie.

Filet de poulamon en papillote (pour 2 personnes)

Ingrédients
  • 4 filets de poulamon
  • 1 poireau
  • 1 carotte
  • 1 tomate
  • 2 gousses d’ail
  • 1 citron pressé
  • Persil plat, thym, laurier, sel, poivre, huile d’olive
Préparation

1. Coupez le poireau en fines lamelles dans sa longueur et taillez-les dans la largeur de façon à avoir des morceaux de 5 cm de longueur et 3 mm de largeur. Faites la même chose avec la carotte. Pelez la ­tomate et coupez-la en fines ­rondelles. Ciselez le persil et ­hachez l’ail.

2. Sur une feuille d’aluminium, posez le poireau et la carotte, salez légèrement. Ajoutez les filets de poisson, l’ail, le persil, la tomate. Salez et poivrez. Déposez le thym, le laurier et arrosez avec le jus de citron et un filet d’huile d’olive.

3. Fermez la papillote de façon à ce que l’air ne passe pas.

4. Mettez dans un four préchauffé à 375 ºF pendant 30 minutes ou sur le BBQ à feu moyen. (Attention aux brûlures lors de l’ouverture de la papillote, de la vapeur ­s’échappera).

5. Si vous aimez les épices, vous pouvez ajouter un peu de curry avant de fermer la papillote.