/news/currentevents
Navigation

Chasse aux délinquants de la motoneige

La SQ veut serrer la vis aux contrevenants

Coup d'oeil sur cet article

La Sûreté du Québec aura l’œil sur les cowboys de la motoneige pendant tout l’hiver, mais particulièrement lors de deux fins de semaine pendant lesquelles elle organise 220 opérations sur les sentiers.

«Il y en a en masse, des délinquants», raconte Paul Doyon, interpellé hier par les policiers lors d’une opération sur un sentier à Saint-Agapit, dans Lotbinière. «Ils sont dangereux, ces gars-là qui ne sont pas en ordre.» Ceux qui ont pris de l’alcool, ce n’est pas mieux. «J’en ai vu souvent.»

Bénévoles

«C’est un beau sport, c’est le fun, mais il faut que ça reste agréable», ajoute Régis Bouchard, l’un des agents de surveillance de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) qui patrouillent bénévolement dans les sentiers. Ils sont des dizaines qui, comme lui, ont à cœur la sécurité à motoneige.

Ils ne sont pas policiers, mais ils peuvent faire donner des constats d’infrac­tion par la SQ, au besoin. C’est ce qu’ils ont fait pour une dame qui n’avait pas son permis de conduire avec elle.

Ce week-end et celui des 21 et 22 janvier, la SQ et la FCMQ mèneront 220 opérations comme celle d’hier, partout au Québec. Le but est d’assurer la sécurité, de faire respecter la signalisation et de contrer la conduite avec facultés affaiblies. Christine Coulombe, porte-parole de la SQ, rappelle que les lois sont les mêmes qu’en voiture.

Plus d’accidents

Il faut croire qu’il reste du travail à faire, le nombre d’accidents mortels ayant augmenté ces dernières années (voir l’encadré). La SQ aimerait voir le nombre d’accidents diminuer.

L’an passé, les policiers ont distribué 2300 constats sur les sentiers. «Il faut faire attention», admet Marcel Blanchet, un motoneigiste intercepté par les patrouilleurs. «Il y en a qui sont un peu zélés, mais moi, ça ne me stresse pas.»

Nombre de morts sur les sentiers de motoneige

  • 2011-2012 : 16
  • 2012-2013 : 14
  • 2013-2014 : 15
  • 2014-2015 : 29
  • 2015-2016 : 21
  • 2016-2017 (jusqu’à maintenant) : 2

Source: Sûreté du Québec