/sports/ski
Navigation

Meilleur résultat en carrière pour Harvey au Tour de ski

Il termine au 7e rang de la prestigieuse course par étapes

Cette septième position représente le meilleur résultat du Québécois dans la courte histoire de ce Tour de ski.
AFP Cette septième position représente le meilleur résultat du Québécois dans la courte histoire de ce Tour de ski.

Coup d'oeil sur cet article

Alex Harvey a fourni un effort louable, mais l’ampleur du défi a eu raison de lui et il a complété le Tour de ski au septième rang dimanche à Val di Fiemme, en Italie, au terme de la poursuite de 9 km au sommet de l’Alpe Cermis.

Le Russe Sergey Ustiugov a achevé son contrat de démolition en remportant l’ultime épreuve en 30 min 27 s et il devient le seul en 11 éditions de ce Tour à avoir porté le maillot jaune de meneur du début à la fin. Le Norvégien Martin Johnsrud Sundby lui a cédé 62 secondes et le Suisse Dario Cologna, qui a résisté à l’assaut de ses poursuivants, termine troisième avec un retard de 1 min 19 s.

«Ce fut quand même une bonne journée pour moi, mais ce n’est pas un terrain qui m’avantage si je me compare aux petites chèvres de montagne!» a illustré Harvey en faisant allusion aux grimpeurs favorisés par un plus petit physique dans cette course atypique qui se conclut par une ascension de 3,5 km dans une piste de ski alpin.

8e kilomètre fatal

Sixième du jour à s’élancer avec une dette de neuf secondes sur le Français Maurice Manificat et le Finlandais Matti Hekkinen, Harvey a provoqué l’impossible dans l’espoir de ravir la troisième marche du podium au Suisse Dario Cologna. Le Québécois a rejoint ces deux fuyards dans le deuxième kilomètre et le trio a même ­rétréci l’écart de 32 à 17 secondes derrière Cologna au septième kilomètre.

Le huitième kilomètre a cependant été fatal pour Harvey. Dans la portion la plus pentue de la montée, où le pourcentage d’inclinaison atteint les 28 %, il a vu ses alliés du moment lui fausser compagnie.

«J’ai essayé. Même que c’est mon meilleur résultat à vie dans cette montée en réussissant le 14e chrono du jour [30 min 25 s]. C’est juste que les deux gars devant moi [Manificat en 29 min 20 s et Hekkinen en 29 m 26 s] ont eu le premier et le deuxième chrono», a résumé l’athlète de Saint-Ferréol.

Inspirant pour les mondiaux

Cette septième position est le meilleur résultat du Québécois dans la courte histoire de ce Tour de ski. Il avait terminé 14e l’an dernier et n’avait pu compléter les trois éditions précédentes, incapable de s’attaquer à ce violent exercice en raison de problèmes de circulation sanguine aux jambes. Ce qu’il a vu durant la dernière semaine l’inspire pour les championnats mondiaux en Finlande, du 23 février au 5 mars.

«La forme que j’avais durant la première période de la Coupe du monde était stable et déjà très bonne, alors que cette semaine, j’ai réussi à m’approcher régulièrement du podium. Je sais qu’il me reste un autre pas à prendre, mais la marche n’est pas trop élevée pour arriver à Lahti et croire à d’excellentes chances de podium.»

Poursuite 9 km Val di Fiemme

Résultats
1— Sergey Ustiugov, Russie, 30 min 27 s, 7 s
2— Martin Johnsrud Sundby, Norvège, + 1 min 2 s, 9 s
3— Dario Cologna, Suisse, + 1 min 19 s, 1 s
4— Maurice Manificat, France, + 1 min 26 s, 9 s
5— Matti Hekkinen, Finlande, + 1  31,3 s
6— Marcus Hellner, Suède, + 2 min 5 s, 8 s
7— Alex Harvey, Canada, + 2 min 39 s, 7 s

Tour de ski

Classement final (7 étapes)
1— Sergey Ustiugov, Russie, 3 h 24 min 47 s, 9 s
2— Martin Johnsrud Sundby, Norvège, + 1 min 2 s, 9 s
3— Dario Cologna, Suisse, + 1 min 19 s, 1 s
4— Maurice Manificat, France, + 1 min 26 s, 9 s
5— Matti Hekkinen, Finlande, + 1 min 31 s, 3 s
6— Marcus Hellner, Suède, + 2 min 5 s, 8 s
7— Alex Harvey, Canada, + 2 min 39 s, 7 s