/entertainment/shows
Navigation

Billets de spectacle vendus: le Centre Vidéotron 5e au Canada

PHOTO D'ARCHIVES, DANIEL MALLARD
DANIEL MALLARD/JOURNAL DE QUÉBEC/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Après une première année complète d’exploitation et 223 000 billets de spectacles vendus en 2016, le Centre Vidéotron se classe au 5e rang canadien et au 74e rang mondial dans le palmarès de la publication américaine Pollstar, une référence dans le domaine.

«Ces chiffres prouvent la viabilité d’une salle multifonctionnelle d’envergure dans le marché de Québec», insiste Michel Granger, vice-président spectacles et contenu créatif chez Québecor Sports et divertissement.

«On se réjouit de cette position, à peine un an après l'ouverture», s’enthousiasme Paul-Christian Nolin, l'attaché de presse du maire de Québec, Régis Labeaume. Voilà, selon lui, «la preuve que le Centre Vidéotron a définitivement sa place parmi les grandes salles de spectacle au Canada».

Québec a été «abandonnée» par les grands promoteurs de spectacles parce que le vieux Colisée ne convenait plus», analyse M. Nolin, et peut maintenant se trouver sur le parcours des grandes tournées.

C’est The O2, à Londres, qui termine en pôle position avec près 1,6 million d’entrées. L’amphithéâtre canadien le plus populaire est, sans surprise, le Air Canada Centre de Toronto, suivi du Centre Bell, dans la métropole québécoise. Le Centre Vidéotron, inauguré en septembre 2015 après un investissement public de 370 millions $, obtient le 5e rang canadien, derrière les arénas de Toronto, de Montréal, de Vancouver, ainsi qu’un casino autochtone au nord de la Ville-Reine.

Mieux que des villes de la LNH

L’amphithéâtre de Québec coiffe par contre plusieurs villes de la Ligue nationale de hockey, dont Edmonton, Calgary, Ottawa et Winnipeg.

Notons cependant qu’il s’agit d’un classement sur la base du nombre de billets vendus, sans égard au prix de ces billets. C’est pour cette raison que l’information est «intéressante», sans être une «révélation», conclut Frank Pons, spécialiste du marketing à l’Université Laval.

«Et on n’a pas le prix moyen des billets par rapport au coût d’exploitation», fait-il remarquer. «Bref, il n’y a pas de quoi s’affoler», positivement ou négativement, conclut-il.

Effet de nouveauté?

M. Pons rappelle aussi que «c’est un nouvel amphithéâtre», mais à ce sujet, tant le gestionnaire que le propriétaire se font rassurants.

Chez Québecor, M. Granger attribue cette performance davantage à la force marché de Québec et à la qualité de la programmation qu'à l'effet de nouveauté. Et on assure qu'elle restera à la hauteur. «Il n'y a pas de raison qu'on ait une moins bonne programmation, on est confiant», souligne Paul-Christian Nolin.

On peut consulter les palmarès de fin d’année ici.

Top 5 mondial

  1. The O2, Londres, 1 590 093 billets
  2. Madison Square Garden Arena, New York, 1 053 675 billets
  3. Aréna AccorHotels, Paris, 873 906 billets
  4. Manchester Arena, Manchester, 851 785 billets
  5. Aréna Ciudad De Mexico, México, 833 926 billets

Top 10 canadien

  1. Air Canada Centre, Toronto, 702 516 billets
  2. Centre Bell Centre, Montréal, 571 770 billets
  3. Rogers Arena, Vancouver, 368 129 billets
  4. Casino Rama Entertainment Centre, Rama, 331 004 billets
  5. Centre Vidéotron, Québec, 223 032 billets
  6. Rexall Place, Edmonton, 202 893 billets
  7. Canadian Tire Centre, Ottawa, 197 576 billets
  8. MTS Centre, Winnipeg, 153 872 billets
  9. FirstOntario Centre, Hamilton, 145 040 billets
  10. Scotiabank Saddledome, Calgary, 138 476 billets

Spectacles à venir au Centre Vidéotron

  • 27 février : Maroon 5
  • 2 mars : Billy Talent
  • 9 au 12 mars : Disney On Ice
  • 13 mars : Simple Plan
  • 19 mars : The Lumineers
  • 23 mars : Green Day