/news/currentevents
Navigation

Elle fait la grosse vie sur le dos de son emplo­yeur

Elle vole 156 000 $ et se paie des voyages ainsi que des billets de hockey

Ghyslaine Beaudoin devra rembourser plus de 250 000 $ à son ancien employeur, Les Habitations M. Fontaine de Sherbrooke.
Photo D’ARCHIVES, éliane thibault Ghyslaine Beaudoin devra rembourser plus de 250 000 $ à son ancien employeur, Les Habitations M. Fontaine de Sherbrooke.

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | Une technicienne comptable a fait des voyages, a mangé dans des restaurants de luxe et s’est payé des billets de hockey après avoir fraudé son employeur de 156 000 $.

Ghyslaine Beaudoin, 36 ans, n’a pas hésité à se payer du luxe durant plus d’une année grâce à des montants d’argent pris dans le compte de son employeur, les Habitations M. Fontaine, un entrepreneur en construction de Sherbrooke.

L’argent lui a permis d’effectuer des voyages à Cuba, en Floride et à New York. Durant ses escapades, elle gâtait ses proches dans des restaurants de luxe et en leur achetant des souvenirs.

En Floride, elle s’était également payé des billets pour assister à un match des Panthers de la Ligue nationale de hockey.

Accès aux mots de passe

Le stratagème a commencé en septembre 2014, dès que Ghyslaine Beaudoin a eu accès aux mots de passe des comptes de son employeur. Elle utilisait des montants similaires aux factures à payer et transférait la même somme sur sa carte personnelle Visa Desjardins.

«C’est le comptable qui s’est rendu compte de la fraude. Ç’a pris huit ou neuf transactions. C’étaient des bons montants à chaque fois», explique son avocat, Me Jean-Guillaume Blanchette.

Passible d’emprisonnement

Après avoir profité de cet argent, Ghyslaine Beaudoin est aujourd’hui passible d’une peine d’emprisonnement. Elle a plaidé coupable hier matin au palais de justice de Sherbrooke à des accusations de fraude et elle risque maintenant la prison.

Ghyslaine Beaudoin répondait aux questions de la juge d’une voix faible. Son avocat a demandé la réalisation d’un rapport présententiel incluant un volet psychiatrique afin de s’assurer de l’état de la dame depuis son arrestation.

En mai dernier, au terme d’une poursuite au civil intentée par son employeur, Ghyslaine Beaudoin a été condamnée à lui verser une somme dépassant 250 000 dollars. Le montant comprend le remboursement de la fraude avec les intérêts, des dommages punitifs ainsi que les honoraires judiciaires.

Michel Fontaine, président de Les habitations M. Fontaine, n’a pas voulu faire de commentaires quant à la culpabilité de son ancienne employée. Il a toutefois précisé que le processus de remboursement était bien entamé.

Ghyslaine Beaudoin, qui n’a pas d’antécédents judiciaires, doit revenir devant le tribunal le 6 avril prochain pour connaître sa sentence.