/entertainment/music
Navigation

Caroline Néron et Éric Lapointe lancent une collection de bijoux

Caroline Néron et Éric Lapointe signent la nouvelle collection en vente dès le 1er février

Une ligne de la chanson Loadé comme un gun est gravée sur cette bague en forme de tête de mort.
Photo courtoisie Une ligne de la chanson Loadé comme un gun est gravée sur cette bague en forme de tête de mort.

Coup d'oeil sur cet article

C’était un mariage qui allait de soi. Grand amateur de bijoux, Éric Lapointe s’associe à Caroline Néron pour lancer une nouvelle collection, Néron-Lapointe, a appris Le Journal. Les 20 bijoux, pour hommes ou femmes, seront à l’image du chanteur. «Ça a de la classe, c’est beau, c’est rock», dit-il.

Depuis le début de sa carrière, Éric Lapointe a toujours été associé aux bijoux. Le rockeur ne sort jamais en public sans porter des bagues, bracelets ou colliers.

«À l’adolescence, je tripais sur les groupes de rock’n’roll qui portaient des bijoux, dit Lapointe. La fameuse tête de mort de Keith Richards a peut-être été ma première inspiration. J’ai développé une dépendance aux bijoux. Quand j’oublie de mettre mes bagues, j’ai l’impression d’être tout nu. Mes bijoux, c’est un peu comme mes tatous, je ne me vois pas sans.»

Éric Lapointe et Caroline Néron portent leurs créations.
Photo courtoisie
Éric Lapointe et Caroline Néron portent leurs créations.

Lors d’un voyage à Paris, il y a quelques années, Caroline Néron a vu une collaboration entre les Rolling Stones et une compagnie de bijoux. «Je trouvais ça fort intéressant», indique-t-elle.

L’idée lui est alors venue d’appeler Éric Lapointe pour lui offrir de créer une nouvelle collection de bijoux. «Éric est la première personne que j’ai rencontrée dans le domaine de la musique, indique-t-elle. C’est quelqu’un qui m’a toujours beaucoup inspirée. Il est très authentique.»

Le rockeur a rappelé... deux ans plus tard. «J’avais peur de la perception des gens, reconnaît Lapointe. J’avais peur qu’ils trouvent que c’était un geste opportuniste, une démarche mercantile. Mais Caroline m’a convaincu.»

La rose, la tête de mort, le serpent et la croix sont des thèmes récurrents dans la collection Néron-
Lapointe
Photo courtoisie
La rose, la tête de mort, le serpent et la croix sont des thèmes récurrents dans la collection Néron- Lapointe

Cinq thèmes

Le musicien s’est étroitement impliqué avec la femme d’affaires et son équipe de concepteurs. «Au début, j’étais timide. Mais j’y ai pris un malin plaisir», dit Lapointe.

Pour créer les 20 bijoux de la collection Néron-Lapointe (10 pour hommes, 10 pour femmes), ils se sont inspirés du rockeur en travaillant avec cinq thèmes: la rose, la tête de mort, le serpent, la croix et la fleur de lys.

Parmi les articles, on trouve des colliers, des bracelets, des pendentifs et une bague pour hommes. Le prix des bijoux varie de 35 $ à 245 $.

«On s’est inspirés des bijoux que j’aime et que je porte depuis des années, indique Éric Lapointe. Il y a même certains bijoux qui contiennent des paroles de mes chansons.»

Une ligne de la chanson Loadé comme un gun est gravée sur cette bague en forme de tête de mort.
Photo courtoisie

«C’est une collection qui a de la classe, qui s’insère bien dans ce que fait Caroline, ajoute-t-il. Mais c’est un pendant rock qu’elle n’avait pas dans ses bijoux.»

C’est la première fois que Caroline Néron s’associe à un autre artiste pour une collection de bijoux.

«Il n’y a pas grand monde à qui je ferais une ligne de bijoux, dit-elle. C’est super important pour moi, le processus. Je voulais quelqu’un qui aime réellement les bijoux.»

«La chimie s’est installée rapidement avec son équipe, dit Éric. On est arrivés avec quelque chose dont je suis extrêmement fier.»

La nouvelle collection Néron-Lapointe sera lancée le 1er février prochain. Les bijoux seront en vente dans les boutiques Caroline Néron, chez certains concessionnaires Harley Davidson et aux concerts d’Éric Lapointe. Pour les détails: carolineneron.com.