/sacchips/mishmash
Navigation

Le Québec préfère la chocolatine au pain au chocolat

Coup d'oeil sur cet article

Soucieuse de soutenir le sud-ouest de la France, le Québec a choisi le mot «chocolatine» plutôt que «pain au chocolat» pour nommer la fameuse viennoiserie matinale.

Alors que certains cherchent juste le meilleur moyen de remplir leur estomac, d’autres s’intéressent aux noms. Le site françaisdenosrégions.com a réalisé un sondage sur la fréquence d’utilisation du nom donné aux chocolatines. 

Photo du site francaisdenosregions.com

Dans la guerre linguistique pour nommer la célèbre viennoiserie chocolatée, la chocolatine a conquis le Québec.

The Dumb Post #mtl #livemontreal #pastry #chocolatine

Une photo publiée par Riaz (@riazoozeer) le

Surtout utilisée dans le sud-ouest de la France, la variante «chocolatine» domine dans la partie francophone du Canada. 

Not over the eclectic streets of Old Quebec 😍

Une photo publiée par Lovely Homes And Gardens (@lovelyhomesandgardens) le

Alors que le «pain au chocolat» résonne dans la plupart des bouches d’Europe, le Québec lui préfère sa variante courte qui permet de savourer plus rapidement ce délice matinal.

Contrairement à l’appellation française «couque au chocolat» qui est totalement ignorée dans la province, «pain au chocolat» est malgré tout utilisé.

Le mot est cependant nettement moins représenté que «croissant au chocolat» qui rappelle le nom anglais «chocolate croissant».

On peut encore une fois saluer l’originalité de cette province francophone qui n’aime pas le travail prémâché. Si la France préfère les pains au chocolat, les Québécois mangeront des chocolatines, un point c’est tout.