/lifestyle/food
Navigation

Des desserts bons pour l’âme et le corps

Des desserts bons pour l’âme et le corps
Photo courtoisie, Oui Desserts

Coup d'oeil sur cet article

Un jour, elle a simplement décidé de dire oui. Oui à la vie, oui aux desserts. Ce fut, pour Suzanne Cazelais, le début d’une belle aventure culinaire imprégnée de sensualité qui dure maintenant depuis 4 ans.

«Je ne sais pas pourquoi j’ai mis autant de temps à m’autoriser à faire ce que j’aimais vraiment», s’interroge la pâtissière de 57 ans, créatrice de ­gâteaux végétaliens «révolutionnaires» préparés à partir d’ingrédients crus à 90 %, sans œufs, sans farine, sans sucre raffiné et sans additifs. Probablement le dessert le plus ­décadent que j’aie goûté depuis longtemps sans ressentir une once de culpabilité. Que du bon qui fait du bien au corps et à l’âme.

«Une grande partie de nos ­décisions se prennent par automatisme, par peur de manquer d’argent, de ceci­­ ou de cela. J’ai toujours aimé­­ la pâtisserie, mais mon égo me disait que ce n’était pas assez intellectuel», poursuit-elle.

Suzanne a travaillé comme agronome pendant des années, s’acharnant à défendre une agriculture respectueuse de l’environnement, jusqu’à ce que la maladie l’oblige à tout mettre en plan. En 2000, une réaction allergique­­ grave à une peinture dite «écologique» a ­déclenché chez elle une hypersensibilité environnementale. Elle ne pouvait plus rien avaler.

Un long chemin

«Au bout de six mois, j’avais perdu tellement de poids que j’ai pensé mourir», se souvient-elle. Incapable de trouver une solution du côté de la médecine, elle a repris sa diète à zéro, ­introduisant un aliment à la fois pour trouver ce qu’elle pouvait digérer.

«J’étais une intellectuelle, une scientifique, mais mon cerveau ne fonctionnait plus». Pendant sa convalescence, elle a commencé à feuilleter des magazines, à la recherche de nouvelles recettes. L’alimentation est rapidement devenue une obsession­­. Elle savait que sa guérison passerait par là.

En participant à un concours de créations culinaires organisé par Le Guide Cuisine, elle a rencontré les propriétaires de la revue­­. Ils lui ont offert un poste à temps partiel pour tester et copier­­ des recettes. Pendant huit ans, elle a appris et développé de nouvelles habiletés.

C’est le gâteau au chocolat du restaurant Crudessence qui l’a amené à s’intéresser à ­l’alimentation vivante. Pour la première fois depuis des années, elle pouvait manger un dessert sans problèmes. Pour cette femme à la dent sucrée, ce fut une révélation.

«Le gâteau n’était pas parfaitement à mon goût. Je pouvais faire mieux, l’amener au ­niveau de la haute gastronomie, dit celle qui rêve de collaborer avec Dan Barber, un des chefs les plus influents des États-Unis.

Dans son nouvel atelier boutique de Dunham, ouvert en 2012, elle s’est lancée dans une série d’expérimentation avec toutes sortes d’ingrédients crus et originaux, dont le lait de souchet, pour mettre au point la recette de ses gâteaux: un gâteau au chocolat, le Chocozen, le ­Nirvana (parfumé au citron) et cinq autres créations toutes plus savoureuses les unes que les autres.

«Une partie de mon travail, dit-elle, c’est d’aider les gens à écouter leur corps lorsqu’ils dégustent mes desserts.» Car l’alimentation ­vivante, croit-elle, peut amener un émoi profond. À vous de faire le test.

Produits vedettes

Chocozen

Des desserts bons pour l’âme et le corps
Photo courtoisie, Oui Desserts

Sirop d’érable local, cajous non grillés, beurre de cacao cru, cacao cru, amandes, noix de Grenoble crues, extrait de vanille sans allergènes.­­

Nirvana

Des desserts bons pour l’âme et le corps
Photo courtoisie, Oui Desserts

Sirop d’érable local, cajous­­ non grillés, citron cru, mandarine ou orange ou lime crues, huile de coco crue, amandes, noix de Grenoble crues, mesquite cru, farine de noix de coco crue, extrait­­ de vanille.

Tiramitsu

Des desserts bons pour l’âme et le corps
Photo courtoisie, Oui Desserts

Cajous non grillés, sirop d’érable local, amandes, noix de coco crue, huile de coco crue, souchet cru, noix de Grenoble crue, beurre de cacao cru, café extrait à froid, whisky­­ à l’érable Domaine Pinnacle, cacao cru, etc.


♦ Les Oui! Desserts peuvent être achetés sur place à Dunham ou en ligne à l’adresse: ouidesserts.ca.

Oui desserts
 
3819, rue Principale
Dunham (Québec)
579-488-8882