/news/currentevents
Navigation

Une animatrice de radio dit avoir été congédiée par Bell Média en raison de ses problèmes de santé mentale

Maria McLean
Courtoisie Maria McLean Maria McLean

Coup d'oeil sur cet article

Une animatrice de radio d’une station privée de Grand-Sault, au Nouveau-Brunswick, affirme avoir été congédiée injustement, en raison de ses problèmes de santé mentale.

Maria McLean travaillait pour la station de radio K93 FM. Elle souffre d’anxiété. Après avoir suivi la recommandation de son médecin, la jeune femme a demandé un congé de deux semaines afin de tester un nouveau médicament. Elle dit avoir été congédiée la journée même.

Selon l’ex-animatrice, elle a perdu son emploi en raison de ses problèmes de santé mentale.

«Ils ont dit que c'était une coïncidence, a-t-elle mentionné. J'ai demandé pourquoi j'avais été congédiée? Sur quelles bases? Et ils m'ont dit qu'ils allaient me le dire la semaine suivante.» Elle n'a pas eu d'autres explications de son employeur depuis ce temps.

La station de radio K93 appartient à Bell Canada, qui organise la journée «Bell cause pour la cause». Cette journée vise à éliminer les préjugés et à amasser des dons au profit des programmes de santé mentale.

Maria McLean demeure convaincue qu’elle a perdu son emploi en raison de ses problèmes de santé mentale. Elle a voulu jouer franc jeu et en parler ouvertement avec ses collègues. «Je regrette vraiment d'avoir fait cela, a-t-elle indiqué. Je crois que si j'avais donné la note du médecin sans explication, juste pour dire que je serais absente deux semaines j'aurais encore un travail.»

En milieu d’après-midi mercredi, Bell Media a nié les allégations de Mme McLean sur son compte Twitter. «Nous pouvons confirmer que Bell n’a renvoyé aucun de ses employés à cause de problèmes de santé mentale. Dans ce cas-ci comme dans un autre», peut-on lire.

«Nous lui avons même offert notre soutien lorsque son diagnostic est tombé, après qu’elle [eut] quitté l’entreprise. Nous avons fait beaucoup pour elle», lit-on également.

Ces messages n’ont pas manqué de faire réagir l’ancienne animatrice qui a écrit sur Twitter quelques minutes plus tard: «vous et moi savons très bien que je vous ai présenté un billet du médecin et que j’ai été virée. Il n’y a pas eu d’"après-coup"».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.