/news/currentevents
Navigation

Vague mondiale de sympathie pour Québec

Des personnalités offrent leurs pensées aux victimes de l'attentat dans une mosquée

Le maire de New York, Bill de Blasio, s’est montré solidaire des citoyens de Québec.
Photo afp Le maire de New York, Bill de Blasio, s’est montré solidaire des citoyens de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Une vague de sympathie mondiale pour Québec a déferlé dimanche sur les réseaux sociaux après l’attentat terroriste dans une mosquée de Québec.

Plusieurs personnalités ont condamné la fusillade qui a fait plusieurs morts et offert leurs pensées aux victimes.

«Nos prières ce soir sont avec les gens de la ville de Québec alors qu’ils font face à une terrible attaque contre une mosquée. Nous devons rester ensemble», a écrit sur Twitter maire de New York, Bill de Blasio.

Le procureur général de New York, Eric Schneiderman, s’est dit horrifié par cette fusillade.

«Il incombe à nous tous de nous tenir ensemble contre la haine», a-t-il écrit.

Près de nous

Plus près de nous, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a aussi déploré la tragédie.

«Notre cœur est lourd après les nouvelles de Québec ce soir. Personne ne devrait jamais craindre d’adorer son Dieu au Canada», a-t-elle écrit.

Le maire de Toronto, John Tory, a lui-aussi condamné la violente attaque.

«Au nom de tous les résidents de ­Toronto, je condamne cette horrible violence et j’envoie nos prières aux victimes et à leurs familles», a-t-il ­commenté.

À Montréal, une vigile pour soutenir la communauté musulmane sera organisée ce soir à 18h à la station du métro Parc.

Tour du monde

Dans les minutes suivant le drame, de nombreux médias américains et européens ont rapidement rapporté la ­fusillade sur leurs site internet.

«Des hommes armés tuent cinq personnes à la mosquée de Québec après avoir ouvert le feu pendant la prière du soir», a écrit sur Twitter le quotidien The New York Times.

Le quotidien britannique The ­Guardian a rapidement mis une alerte sur son site Internet.

«Fusillade dans une mosquée au ­Québec: cinq personnes auraient été tuées dans un attentat à la bombe», a écrit The Guardian moins d’une heure après le drame.

Plusieurs médias ont rappelé le débat autour de la Charte des valeurs qui a marqué le Québec en 2015.