/entertainment/tv
Navigation

Des animateurs de radio refusent d’aller à Tout le monde en parle

Les animateurs de Tout le monde en parle, Dany Turcotte et Guy A. Lepage.
Photo courtoisie Les animateurs de Tout le monde en parle, Dany Turcotte et Guy A. Lepage.

Coup d'oeil sur cet article

Invités à Tout le monde en parle, les animateurs Gilles Parent et Dominic Maurais ont refusé de participer à l’émission pilotée par Guy A. Lepage le dimanche à Radio-Canada.

Les deux animateurs du FM93 et de CHOI Radio X respectivement ont fait savoir en ondes pourquoi ils avaient décliné l’invitation. Éric Duhaime et Sylvain Bouchard auraient aussi refusé. 

«J’ai refusé Tout le monde en parle. Est-ce que c’est une bonne décision?», a demandé Dominis Maurais à Jeff Fillion.

«Très bonne décision. Il n’y a rien à faire là», a répondu ce dernier.

«Tu y es allé et tu t’es fait avoir, comme tant d’autres», a renchéri l’animateur de Maurais Live.

Dominic Maurais et Jeff Fillion
Photo Annie T. Roussel
Dominic Maurais et Jeff Fillion

Jeff Fillion a alors raconté s’être «fait avoir» par Guy A. Lepage qui, selon lui, n’a pas respecté ses engagements envers lui.  

«À ce moment-là, on avait une entente comme de quoi on parlait plus d’une vision globale politique et tout, donc la vision que j’avais à la radio par rapport au passé [...] et on avait fait un enregistrement de 1h22 et finalement, après une poignée de main avec Guy A. Lepage et André chose, on était comme en confiance. Mais, malheureusement, le dimanche soir à 19h30, le téléphone a sonné à la maison.  C’était Guy A. Lepage pour me dire qu’on avait mis à la poubelle tout ce qu’on s’était dit et qu’on avait gardé que les bouts où j’avais l’air d’un gars qui se faisait cuisiner, alors que le reste était le meilleur moment et ce n’était pas à l’avantage de Guy A, mais il m’avait promis à ce moment-là qu’il allait mettre l’émission, l’enregistrement complet sur le site de Radio-Canada, ce qu’il n’a pas fait.»

«Il t’as fourré!», s’est exclamé Dominic Maurais.

«Il m’a aussi dit à la fin: “Ben écoute, on ne pouvait pas faire autrement, mais je te garantis et je te promets qu’on va t’inviter pour l’autre partie bientôt et ce n’est jamais arrivé. Donc c’est un gars qui n’est pas trustable. C’est un gars qui est venu s’asseoir dans mes bureaux il n’y a pas longtemps parce qu’il avait besoin de vendre des tickets au Centre Vidéotron et c’est un gars qui n’arrête pas de me frapper depuis ce temps-là. Moi je pensais qu’il était honnête quand il est venu ici, mais sincèrement, je pense qu’il n’est pas trustable», a expliqué Fillion qui compte d’ailleurs le poursuivre, tout comme Radio-Canada et Alexandre Taillefer en raison des propos tenus par Taillefer à son endroit lors de l’émission dimanche dernier.

«Là hier, en gros c’était un dîner de cons [...] et la décision n’a pas été très difficile à prendre, j’ai écrit poliment “non merci”. Tsé je voyais déjà Katsuya cracher sur la radio de Québec avec quelqu’un qui ne nous aime pas, un artiste au travers, avec du vino et avec son clavier poche où il passe des extraits de 4-5 secondes», a fait savoir Maurais mercredi matin.

Pour sa part, Gilles Parent a lui aussi qualifié l’émission de «dîner de cons».

«J’ai dû, pour la troisième fois, refuser d’aller à Tout le monde en parle. On m’a invité encore aujourd’hui et j’ai dit : “Moi je ne veux pas aller là et plébisciter toute sorte d’affaires et des idées reçues pis aller dans un dîner de cons où on va me sortir des extraits de la radio de Québec pis se la jouer “radio poubelle”. Je suis tanné d’en parler et d’autre part, je dirais, de façon très humble, que je suis payé par Cogeco pour parler et dire ce que je pense ici et je vais le faire ici, alors ça n’a rien à avoir avec d’autres choses. Je trouve tellement qu’on met tout dans le même panier sur la radio de Québec! [...] Quand tu vas à une émission de même, préenregistrée [...] dans un contexte comme celui-ci, je sais à peu près de quoi on va parler pis ça ne me tente pas d’être le porte-parole.

Gilles Parent
Photo Courtoisie
Gilles Parent

Par ailleurs, l’animateur du retour au FM93 a aussi critiqué Radio-Canada puisque la télévision d’état a préféré diffuser l’intégralité de l’émission Tout le monde en parle dimanche dernier, plutôt que de se brancher sur la tuerie survenue à la grande mosquée de Québec, «une honte» et une «décision d’imbéciles» selon lui.