/news/currentevents
Navigation

30 mois de prison pour avoir volé de l’or en le dissimulant dans son rectum

Bloc justice
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Un ex-employé de la fonderie de la Monnaie royale canadienne, à Ottawa, a écopé de 30 mois de prison, jeudi, pour avoir volé de l’or en le dissimulant dans son rectum.

Leston Lawrence avait été reconnu coupable en novembre dernier d’avoir dérobé l’équivalent de 162 000 $. En tout, il a dissimilé un total de 22 pièces d’or cylindrique d’un diamètre avoisinant celui d’une balle de golf.

La nouvelle de ce vol inusité avait fait le tour de la planète, soulevant de nombreuses moqueries. Il avait même été surnommé «Sphincter d’or» dans les émissions de fin de soirée américaines.

En cour, l’homme de 35 ans s’était défendu en arguant que les pièces de métal, non marquées, ne provenaient pas de la Monnaie royale canadienne, mais le juge ne l’a pas cru.

Leston Lawrence conservait des gants de latex et de la vaseline dans son casier. Il a fait résonner le détecteur de métal à l’entrée du bâtiment de la fonderie à 28 reprises en 41 jours. Mais ce n’est pas ce qui a mené à son arrestation: en fait, il n’a jamais fait l’objet d’une fouille approfondie.

Le voleur s’est plutôt trahi en encaissant des chèques à la banque – obtenus en vendant ses pièces d’or à un commerçant d’Ottawa – et en demandant à virer de l’argent à une compagnie jamaïcaine.

Avec l’argent amassé, l’accusé se faisait construire une maison en Jamaïque et s’est acheté un bateau en Floride.