/news/currentevents
Navigation

«La ville de Québec reste des plus sécuritaires»

Le SPVQ lance ce message à la population avant la cérémonie honorant les victimes de l'attentat dans la mosquée de Sainte-Foy

Les policiers sont bien visibles aux alentours du Centre des congrès, vendredi matin, où se déroulera à 11h la cérémonie honorant les victimes de la tuerie dans la mosquée de Sainte-Foy.
Photo Pierre-Olivier Fortin Les policiers sont bien visibles aux alentours du Centre des congrès, vendredi matin, où se déroulera à 11h la cérémonie honorant les victimes de la tuerie dans la mosquée de Sainte-Foy.

Coup d'oeil sur cet article

La vie doit continuer à Québec, cette belle ville qui reste des plus sécuritaires, insiste la police de Québec.

«On invite la population à continuer à participer aux activités, dont le Carnaval de Québec. Y’a défié à Charlesbourg demain (samedi), on invite la population à venir en grand nombre», lance Claude Lefebvre, capitaine de la section de planification et de gestion opérationnelle de la police de Québec. «Nos plans de sécurité sont montés, c’est sécuritaire. On le mentionne, c’est important, on veut que les gens continuent de profiter de la belle ville qu’on a.»

La police lançait ce message vendredi matin, au Centre des congrès de Québec, où se déroulera à partir de 11h la cérémonie funéraire de trois des six victimes qui ont péri dans l’attentat de la grande mosquée, dimanche soir.

Les policiers sont bien visibles aux alentours. On y voit plusieurs véhicules, des agents avec des oreillettes et des chiens policiers.

M. Lefebvre explique que des mesures de sécurité ont été mises en place en collaboration avec la SQ et la GRC. La hausse marquée du nombre de signalements pour des propos intolérants ou haineux et le contexte d’un attentat terroriste n’influencent pas la sécurité pour la cérémonie, dit-il. «C’est le même genre de plan de sécurité que lorsque le premier ministre est présent et le même genre de plan de sécurité que lorsque des foules importantes se déplacent à un endroit.»

Jusqu’à 6000 personnes sont attendues pour rendre hommage à Azzedine Soufiane, à Mamadou Tanou Barry et à Ibrahima Barry au Centre des congrès de Québec. La célébration est ouverte au public.

M. Lefebvre a souligné aux journalistes que la police était satisfaite de son intervention dimanche soir, et qu’il y aura éventuellement des rencontres de perfectionnement. Certains policiers qui vu les scènes d’horreur à la mosquée ont demandé et obtenu du soutien. Aucun autre détail sur l’enquête n’a été révélé.