/lifestyle/columnists
Navigation

Bon party du Super Bowl !

Bon party du Super Bowl !
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Demain est le plus beau jour de l’année et le pire en même temps.

D’un côté, c’est le temps de couronner les champions de la NFL, de l’autre, ça veut dire qu’il n’y aura plus de football jusqu’en septembre. Oui, je sais, il y a la Ligue canadienne, mais c’est un autre sujet.

Le Super Bowl est, de loin, l’événement le plus rassembleur qui soit. Après la semaine qu’on vient de connaître, quelques heures de répit feront du bien à tout le monde. Demain soir, des millions de gens vont passer la soirée ensemble. La majorité pour regarder le match, d’autres pour le spectacle de la mi-temps... Mais tous pour les annonces.

En fait, c’est pas des farces, c’est rendu que les partys du Super Bowl sont plus gros que nos partys de Noël. Et comme à Noël, peu importe où tu décides de regarder la game, il y a des gens qui vont être frustrés que tu n’aies pas choisi d’aller chez eux. C’est beaucoup de pression.

Mon conseil? Si tu veux vraiment avoir du fun, choisis le party où il y a le plus de maniaques de football. Peu importe ce qui arrive pendant le match, fais juste regarder la gamme d’émotions que ceux-ci vont vivre et, crois-moi, c’est un show en soi.

Les règles non écrites

Maintenant, il y a des règles de base à respecter.

Je peux comprendre que ce n’est pas tout le monde qui est un méga fan de football, mais le Super Bowl demande un minimum de préparation.

Premièrement, personne ne devrait, en aucun cas, prononcer la phrase suivante: «C’est qui qui joue?»

Ça fait deux semaines que tout le monde en parle partout, incluant les réseaux sociaux. T’as aucune raison de ne pas le savoir. La personne qui ose prononcer ces mots doit être expulsée du party immédiatement. Sinon, je vous garantis que la soirée va être longue.

Deuxièmement, si vous ne connaissez pas les règlements du football, c’est vraiment pas le temps de nous déranger avec des questions niaiseuses. Les phrases suivantes sont aussi à éviter: «Pourquoi y’est fâché d’avoir échappé le ballon?» «Pourquoi ils l’ont frappé si fort, sont dont ben pas fins.» «Il a lancé le ballon à l’autre équipe, est-ce que c’est bon quand même?» Toutes ces phrases sont aussi passibles d’une expulsion immédiate.

Mes allégeances

Maintenant, la question importante, pour quelle équipe prendre? Évidemment, les deux choix sont bons. De mon côté, ce Super Bowl en est déchirant. Moi qui suis un fan des Patriots depuis 1985, je me range du côté des Falcons.

Oui, en passant, ce sont les deux équipes qui jouent demain, et, malheureusement, si tu ne le savais pas, je dois te demander de quitter cet article immédiatement.

J’ai divorcé de Tom Brady et Bill Belichick cet automne lorsque j’ai appris leur amitié avec Donald Trump. Plusieurs ont essayé de me convaincre de rester, mais comme dans toutes les relations, il arrive parfois que tu n’arrives plus à passer par-dessus les erreurs de l’autre. Tu ne le vois plus de la même façon.

Oui, j’ai eu un moment de faiblesse, il y a deux semaines, lorsque j’ai pris pour Tom et sa gang contre les Steelers de Pittsburgh. Mais tout le monde sait que chaque fois que tu casses avec quelqu’un, tu finis toujours par recoucher avec une fois. C’est fait et je vous jure que ça n’arrivera plus.

Donc, cette année, c’est GO MATTY ICE! C’est le surnom du quart-arrière des Falcons et, ça, je te pardonne si tu ne le savais pas. Mais comme à chaque Super Bowl, je nous souhaite surtout une bonne game.

Ne reste plus qu’à crier: LET’S PLAY SOME FOOTBAAAAALLLLL!!!!

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.