/news/currentevents
Navigation

Attentat à Québec: spectacle à grand déploiement pour les victimes

Attentat à Québec: spectacle à grand déploiement pour les victimes
Photo ANNIE T. ROUSSEL

Coup d'oeil sur cet article

Des dizaines d’artistes québécois, accompagnés de l’Orchestre symphonique de Québec, prendront part au spectacle-bénéfice à grand déploiement qui se tiendra le 26 février à Québec, venant en aide aux familles des six victimes de la tuerie à la mosquée.

L’événement intitulé «Ensemble nous sommes Québec», où plusieurs artistes de divers horizons seront appelés à collaborer ensemble, se tiendra sur une scène extérieure, possiblement à place D’Youville, selon des informations obtenues par Le Journal.

C’est le réputé metteur en scène Olivier Dufour est derrière l’initiative, aux côtés du chanteur Byron Mikaloff des Lost Fingers. Ils devraient annoncer les détails de ce spectacle multidisciplinaire cet après-midi.

Selon Byron Mikaloff, près de 150 artistes, chanteurs, musiciens ont manifesté leur intérêt à prendre aux festivités, où les sujets politiques seront écartés. «Quand on ne parle pas de politique, on tripe. Ce sera très clair, on est là en sympathie aux victimes et pour montrer au monde qu’à Québec on a de la compassion et un grand cœur», dit le chanteur, en promettant un événement éclectique et «visionnaire».

Bénévole

Aucun participant ne sera rémunéré, promet Byron Mikaloff. «Je vais faire bénévolement du 80-100 heures semaines d’ici à l’événement, mais c’est pour les victimes, pour notre ville», tient-il à préciser.

Même si la date est fixée, les besoins sont encore très grands pour les organisateurs. «On a les mêmes besoins qu’un grand événement que ce soit en restauration, hôtellerie, transport, etc.» lance-t-il.

Appuyé par le maire

Le maire de Québec Régis Labeaume a déjà indiqué qu’il soutiendrait le projet. «Il voit l’initiative d’un bon œil», a indiqué son attaché de presse Paul-Christian Nolin.

Les fonds amassés lors du spectacle-bénéfice seront versés dans le Fonds appelé «Pour un avenir meilleur et une société tolérante» lancé par la Fondation Québec Philanthrope, au lendemain de la tragédie. «Nous voulons aider les familles éprouvées à moyen et long terme, parce qu’ils auront encore des besoins importants dans trois, quatre ans», indique la directrice générale de la Fondation Karen Bouchard.

Il est possible de faire un don directement sur le site de la Fondation en cliquant ici.