/news/politics
Navigation

Martine Ouellet reçoit un autre appui

Martine Ouellet
Photo Simon Clark Martine Ouellet

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - La candidate à la direction du Bloc québécois, Martine Ouellet, a reçu lundi l’appui officiel d’un troisième député de la formation indépendantiste fédérale.

En conférence de presse à Montréal, le député de Joliette, Gabriel Ste-Marie, a annoncé qu’il se rangeait aux côtés de la députée provinciale de Vachon.

Il s’agit d’un troisième appui pour Mme Ouellet de la part de députés bloquistes. Marilène Gill et Xavier Barsalou-Duval ont annoncé leurs couleurs dimanche, lorsque Mme Ouellet s’est officiellement lancée dans la course en marge du conseil général du parti à Boucherville.

Au cours du point de presse, Mme Ouellet a encore dû se défendre de vouloir conserver son siège à l’Assemblée nationale et cela, même si elle devenait chef du Bloc.

En ayant un pied à Québec et un autre à Ottawa, Mme Ouellet souhaite jouer le rôle de «courroie de transmission», a-t-elle dit.

«On voit des dossiers où il faut faire le pont», a-t-elle affirmé.

Pour l’instant, un seul autre candidat brigue la chefferie du Bloc québécois. Félix Pinel, qui avait tenté de se faire élire sous la bannière du parti dans Rivière-des-Milles-Îles en 2015, a annoncé sa candidature mercredi dernier.

Le nouveau chef du Bloc québécois sera connu le 22 avril prochain.