/news/currentevents
Navigation

L'administration Trump se prononce sur l'attentat de Québec

L'administration Trump se prononce sur l'attentat de Québec
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Critiquée depuis plus d'une semaine pour son silence à l'égard de l'attentat de Québec, l'administration Trump s'est enfin prononcée mardi après-midi sur les ondes de CNN, par la voix de Kellyanne Conway, conseillère du président américain.

La critique s'était intensifiée depuis hier, alors que le président a reproché aux médias d'ignorer des attentats, en publiant une liste d'attaques pour lesquelles la Maison-Blanche juge la couverture insuffisante. Parmi celles-ci, il y a les attentats de Paris, de Nice et d'Orlando.

En fin d'après-midi, mardi, l'animateur Jack Tapper de l'émission The Lead a posé à Conway une question toute simple:

«Vous voulez parler d'ignorer le terrorisme? Pourquoi le président n'a-t-il pas offert ses condoléances officielles à nos voisins du Nord?»

Voici la réponse de Kellyanne Conway :

«Nous éprouvons de la sympathie pour n'importe quelle perte de vie. C'est complètement insensé et ça doit cesser, peu importe qui est attaqué. Il [le président] parle d'empêcher le terrorisme et quiconque veut faire du mal à ce pays. Je suis heureuse que le premier ministre du Canada arrive ici la semaine prochaine... Je suis certaine qu'ils en parleront s'il vient bientôt... si j'ai bien compris.»

Elle a poursuivi en traitant des objectifs du décret migratoire qui empêcherait l'entrée en sol américain des résidents de sept pays musulmans.

À noter que Donald Trump avait offert ses condoléances au premier ministre Trudeau lors d'un échange téléphonique, le lendemain de l'attentat. Mais aucune annonce officielle de la Maison-Blanche n'avait eu lieu.