/entertainment/tv
Navigation

Jeune fugueuse en terrain dangereux

Michelle Allen prépare une nouvelle série-événement pour TVA

Michelle Allen
Photo Courtoisie Malgré le grand succès populaire et critique de Pour Sarah, Michelle Allen dit écrire sa nouvelle série de 10 épisodes libre de toute pression. «On n’essaie pas d’appliquer une recette, confie l’auteure. Avec Fugueuse, on est ailleurs.»

Coup d'oeil sur cet article

Un an après avoir exposé les terribles conséquences de l’alcool au volant dans Pour Sarah, l’auteure Michelle Allen prépare une nouvelle série-événement pour TVA qui traitera d’un fléau qui continue de faire la chronique au Québec: l’exploitation sexuelle des jeunes filles par des proxénètes.

Judicieusement intitulé Fugueuse, le drame de 10 épisodes racontera l’histoire de Fanny, une adolescente de 16 ans qui tombe sous l’emprise d’un proxénète après avoir quitté la maison familiale. Il s’agit d’une idée originale de Québecor Contenu, qui souhaitait reproduire le succès de Pour Sarah, une série qui rejoignait plus de 1,5 million de personnes chaque semaine à l’automne 2015.

Jointe au téléphone, Michelle Allen raconte avoir effectué des recherches exhaustives avant de commencer à écrire Fugueuse. Elle a notamment rencontré plusieurs jeunes filles qui ont vécu un tel drame. Elle a aussi parlé à leurs familles.

Ces tête-à-tête l’ont bouleversée. «Il y a toutes sortes de cas de figure, explique l’auteure de Destinées et L’Échappée. Il y a des histoires d’agression, de maladie mentale, de drogue... Mais il y a également de bonnes familles qui ont tout fait pour donner une belle enfance à leurs filles. Et pourtant, elles se laissent tenter par un désir d’autonomie, de liberté et d’aventure. Et petit à petit, elles se laissent embrigader, manipuler et entraîner dans des choses qui sont terriblement dangereuses.»

«Avec cette série, je m’intéresse à certaines questions, poursuit-elle. Comment les jeunes filles se laissent séduire? Comment leurs proches réagissent? Comment doit-on accepter l’inacceptable? Parce que la dernière chose à faire, dans ce genre de situation, c’est de perdre le contact.»

Un sujet tabou

Au fil de ses recherches, Michelle Allen a réalisé que l’exploitation sexuelle des adolescentes demeurait un sujet tabou, bien qu’à pareille date l’an dernier, une vague de fugues d’adolescentes avait retenu l’attention des médias.

«Les parents qui traversent une telle épreuve sont gênés d’en parler parce qu’ils sont stigmatisés. Les gens leur reprochent d’avoir mal élevé leur fille», confie l’auteure.

Après Pour Sarah

Contrairement à Pour Sarah, qui s’inspirait d’un cas précis, celui de Justine Rozon, une ado qui a passé trois mois dans le coma après un grave accident de voiture, Fugueuse résultera du mélange de plusieurs faits vécus, histoire de conserver l’anonymat des familles qui se sont confiées à Michelle Allen.

«Les gens qui m’ont ouvert leur porte m’ont tout raconté: leurs cauchemars, leurs insomnies et même les pancartes qu’ils sont allés poser pour retrouver leur fille», révèle l’auteure.

Outre Michelle Allen, Fugueuse comptera sur le même tandem réalisateur-producteur que Pour Sarah: Éric Tessier et Encore Télévision. Le choix de la distribution aura lieu au cours des prochaines semaines en vue d’un tournage au printemps. Fugueuse prendra l’antenne en 2018.