/finance/business
Navigation

Ashton Leblond veut vendre à des gens d’ici

Ashton Leblond
PHOTO D'ARCHIVES, ANNIE T. ROUSSEL Ashton Leblond

Coup d'oeil sur cet article

Ça fait près de 50 ans qu’Ashton Leblond fait de la poutine et aujourd’hui, il a fait son lit quant à l’avenir de son entreprise: il veut la céder à des gens d’ici.

Le fondateur des célèbres restaurants a confié au quotidien Le Soleil que les rumeurs sur la vente de son entreprise, l’hiver dernier, l’ont fait réfléchir. Normandin et MTY, notamment, avaient montré de l’intérêt, et M. Leblond ne fermait pas la porte.

«Maintenant, je sais que je veux vendre la compagnie à des membres de ma direction qui ne sont pas encore nommés», tranche-t-il. Il ajoute, toujours dans Le Soleil, qu’il tient à voir Ashton demeurer entre les mains de gens de la région.

Selon son plan, d’ici environ deux ans, les opérations seront vendues à ses employés, et la gestion des immeubles sera confiée à l’une de ses filles.

La chaîne de restaurant qui a popularisé l’emblématique poutine a été fondée en 1969 et compte aujourd’hui 25 succursales et 650 employés.