/weekend
Navigation

Finie la solitude

Matt Holubowski
Photo courtoisie, LePetitRusse Matt Holubowski se produira dans un Club Soda à guichets ­fermés, dans le cadre de Montréal en lumière.

Coup d'oeil sur cet article

À peine cinq mois après la sortie de son deuxième album, Solitudes, Matt Holubowski savoure pleinement le succès de sa nouvelle tournée. Le chanteur se produit actuellement dans des salles remplies aux quatre coins de la province. À quelques jours de son spectacle au Club Soda, Le Journal s’est entretenu avec lui.

Tout semble très bien aller pour Matt Holubowski, présentement. Après avoir reçu de très bonnes critiques pour son deuxième album, en septembre dernier, l’auteur-compositeur a vu les billets pour sa tournée s’écouler rapidement.

Puisque son spectacle prévu dans quelques jours au Club Soda, dans le cadre de Montréal en lumière, se fera à guichets fermés, le musicien s’est fait proposer d’ajouter une date au Théâtre Maisonneuve, le 8 juillet prochain, à ­l’occasion du Festival de jazz.

«J’ai reçu la proposition du Théâtre Maisonneuve en novembre dernier, alors qu’il ne restait qu’une vingtaine de billets disponibles au Club Soda, dit le chanteur. J’étais évidemment aux anges!»

Souvenirs du Métropolis

Pour Matt Holubowski, revenir jouer dans de grandes salles à Montréal lui rappelle inévitablement le concert qu’il avait donné au Métropolis à l’été 2015. À l’époque, le musicien surfait sur la ­popularité de l’émission La Voix, qu’il avait terminée en finale quelques mois plus tôt.

«Ce show-là était tellement un gros coup de dés, dit-il. C’était une grosse ­première pour moi, dans un Métropolis plein. Je sortais d’un gros show télé où trois ­millions de personnes m’avaient vu.»

Deux ans plus tard, le musicien est de moins en moins associé à La Voix. Et ­surtout, grâce à l’excellent Solitudes, il a démontré qu’il pouvait connaître une longue et florissante carrière.

«Mon spectacle en ce moment est ­complètement différent de celui du ­Métropolis, dit-il. J’ai une plus grande ­aisance sur scène et j’ai un band ­extraordinaire derrière moi. La game a pas mal changé depuis ce show-là.»

Musiciens de rêve

Matt Holubowski est allé chercher «des musiciens de rêve» pour ce nouveau ­projet. «J’ai choisi des musiciens qui ont chacun une identité. Ce sont des bibittes dans leur propre instrument. Ensemble, ça donne un collectif unique.»

Sur scène, il est ainsi entouré de Simon Angell (Patrick Watson), Stéphane ­Bergeron (Karkwa), Marc-André Landry (Chloé Lacasse) et Marianne Houle ­(Antoine Corriveau).

«Ils ont tous joué sur l’album, dit Matt Holubowski. La symbiose que tu crées en studio, c’est le fun de la reproduire sur scène.»

Retourner à Old Man

Dans son nouveau spectacle, l’auteur-compositeur joue une majorité de pièces tirées de Solitudes. Mais il propose aussi quelques morceaux de son premier disque, Old Man, qu’il avait sorti sous le nom d’Ogen.

«J’ai redécouvert cet album-là récemment, dit-il. Je ne l’avais pas écouté ­depuis deux ou trois ans. Et je me suis rendu compte qu’il y avait quelques bonnes tounes dessus! J’ai aussi souvent sous-estimé le fait que les gens pouvaient connaître ces chansons-là.»

Avant de participer à La Voix, Matt ­Holubowski mentionne qu’il n’avait ­vendu que 75 exemplaires d’Old Man. Grâce au succès de l’émission, il vend maintenant une cinquantaine d’albums d’Old Man par semaine. «C’est pas si mal pour un disque sorti il y a presque trois ans!»

Après le Québec, Matt Holubowski compte retourner s’attaquer à l’étranger. En décembre dernier, le chanteur est allé jouer à Toronto et à Paris. «On regarde présentement pour le Canada anglais, les États-Unis et l’Europe, dit-il. Mais ce sont des choses qui prennent beaucoup de temps. On essaie de faire ça ­intelligemment.»


  • Matt Holubowski présentera sa ­tournée Solitudes le 23 février, au Club Soda, dans le cadre de Montréal en ­lumière. Le concert affiche complet.
  • L’auteur-compositeur sera de retour à Montréal le 8 juillet, au Théâtre ­Maisonneuve, à l’occasion du Festival de jazz.
  • Le chanteur sera également à Québec, les 14 et 15 avril, à l’Impérial. Pour toutes les dates de la tournée: ­mattholubowski.com.