/finance/business
Navigation

Le roi des stades

L’entreprise de Granby produit des revêtements où courent les plus grands athlètes

Paul Caron de la compagnie Carpell Surfaces
Photo Martin Chevalier Paul Caron de Surfaces Carpell est un vrai entrepreneur : il sait voir les occasions lorsqu’elles se présentent.

Coup d'oeil sur cet article

Surfaces Carpell est devenu le chef de file canadien des terrains synthétiques en misant sur un produit haut de gamme. Piste d’athlétisme pour les jeux Pan Am, terrain de soccer pour la FIFA et l’Impact... L’avenir est prometteur pour la PME de Granby.

Au retour d’un séjour d’un an en Tunisie, en 2001, où son employeur de l’époque l’avait envoyé installer huit terrains de soccer, Paul Caron décide de lancer sa propre entreprise: Surfaces Carpell. «L’entreprise qui m’employait connaissait des difficultés. En 2001, j’ai vu l’opportunité de fonder ma propre boîte.»

«Surfaces Carpell a commencé ses activités en faisant du recouvrement de caoutchouc pour des terrains de jeux dans des municipalités. Il y avait déjà de gros joueurs, mais l’entreprise a grossi rapidement.»

Assez pour qu’en 2005, Carpell ait suffisamment de capital pour acheter, en Allemagne, de l’équipement sophistiqué et coûteux qui lui permettrait de réaliser des contrats de plus grande envergure, notamment des pistes d’athlétisme et des terrains de soccer.

Classe mondiale

Une autre excellente nouvelle attendait Carpell: en 2006, la multinationale Mondo a approché la PME de Granby afin qu’elle devienne son distributeur pancanadien pour les pistes d’athlétisme et pour les terrains de soccer en gazon synthétique.

«C’est le plus gros joueur mondial pour l’athlétisme. Ils ont fait tous les revêtements des pistes olympiques depuis 1976. Pour nous, ç’a été un tournant.»

Surfaces Carpell faisait ainsi le choix du haut de gamme, ce que Paul Caron n’a jamais regretté, même si le produit est plus coûteux et se vend plus cher. «C’est ce qui fait qu’on est encore en affaires.»

Depuis 2012, Mondo a cessé la fabrication de gazon synthétique. Surfaces Carpell a changé de fournisseur pour Act Global, classé Fabricant Préférentiel de la FIFA pour le gazon artificiel destiné au soccer. La surface écologique est restée la même.

Expansion

Avec plus de 1400 installations à son actif, Surfaces Carpell est devenu le numéro un au Canada dans son secteur d’activités, dit Paul Caron.

En 2015, l’entreprise s'est vu octroyer deux prestigieux contrats: l'installation des pistes d'athlétisme pour les Jeux Pan Am, à Toronto, et la surface synthétique au Stade olympique de Montréal, pour la Coupe du monde féminine FIFA.

Surfaces Carpell a aussi fabriqué le terrain du nouveau centre d’entraînement de l’Impact et de son Académie.

Paul Caron a de grandes ambitions. Surfaces Carpell vient de terminer trois gros projets à Vancouver et s’implante de plus en plus dans l’Ouest canadien. L’entreprise veut étendre ses activités en Amérique du Sud. «Notre expertise et notre certification FIFA sont uniques là-bas.»

La compagnie

Domaine d’affaires: installation de revêtement synthétique de haute performance sur terrains de sports, pistes d’athlétisme et terrains de jeu

  • Basée à: Granby
  • Actionnaires: Paul Caron
  • Nombre d’employés: 50