/finance/news
Navigation

Crédit d’impôt pour les travailleurs d’expérience

Crédit d’impôt pour les travailleurs d’expérience
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Beaucoup de choses ont été dites depuis que Michel Girard du Journal a mis au jour le resserrement des critères d’admissibilité au crédit d’impôt québécois en raison de l’âge, dont le montant peut atteindre 497 $.

Tellement de choses que sa dénonciation a été à l’origine d’un débat qui a enflammé tout le Québec et qui a forcé le gouvernement à renoncer à abolir le crédit d’impôt. Le gouvernement Couillard a cependant tenu à réitérer le fait qu’il avait bonifié le crédit pour les travailleurs d’expérience de sorte que les aînés âgés qui choisissaient de demeurer sur le marché du travail après 64 ans ne seraient pas pénalisés.

L’occasion est belle pour vous présenter les nouvelles règles de bonification du crédit destiné aux travailleurs d’expérience. Vous serez ainsi en mesure de constater si vous y perdrez au change.

Comme vous le savez, le vieillissement de la population peut entraîner une pénurie de main-d’œuvre pour certains secteurs d’emplois. Fort de ce constat, le gouvernement du Québec a introduit un crédit d’impôt visant à éliminer l’impôt que les personnes âgées de 65 ans ou plus ont à payer sur une partie de leur revenu de travail. La possibilité d’obtenir ce crédit d’impôt encourage les travailleurs expérimentés à demeurer ou à retourner sur le marché du travail. En 2016, le crédit d’impôt pour les travailleurs d’expérience a été bonifié sur deux aspects. D’abord, en abaissant l’âge d’admissibilité à 64 ans et, ensuite, en haussant le revenu admissible de 4000 $ à 6000 $.

Le tableau à droite résume les changements proposés jusqu’en 2018.

Qu’est-ce qu’un revenu de travail aux fins de ce crédit ?

Aux fins de ce crédit, un revenu de travail peut être composé de plusieurs éléments tels qu’un revenu d’emploi ou un revenu d’entreprise exploitée seule ou comme associé d’une société de personnes.

Le crédit d’impôt permet ainsi d’éliminer l’impôt du Québec à payer sur une partie de leur revenu de travail qui excède une première tranche de 5000 $.

À combien ce crédit équivaut-il ?

Le crédit est généralement égal à 15,04 % du revenu de travail qui excède 5000 $ jusqu’à concurrence d’un montant maximal de revenu de 6000 $ pour l’année 2016. Le crédit maximum représente donc 902 $, alors qu’il était de 602 $ en 2015. La majoration accordée est donc de 300 $.

Conseils

  • Si vous avez oublié de réclamer ce crédit pour les années antérieures, n’hésitez pas à produire une demande de redressement afin de le réclamer.

Montant maximal de revenu de travail admissible excédant une première tranche de 5000 $

Âge du travailleur en 2016 en 2017 2018
65 ans ou plus 6000$ 8000$ 10 000$
64 ans 4000$ 6000$ 8000$
63 ans   4000$ 6000$
62 ans     4000$