/news/currentevents
Navigation

Tentative de meurtre à Terrebonne: un mafioso pris pour cible

FD-FUSILLADE LACHENAIE
Photo Agence QMI, Erik Peters

Coup d'oeil sur cet article

Les règlements de compte se poursuivent au sein de la mafia montréalaise alors que l'influent mafioso Salvatore Scoppa, dont la tête est mise à prix depuis 2015, a été blessé par balle, mardi soir, à Terrebonne, a appris Le Journal.
 
L’homme de 47 ans, récemment revenu au pays après s’être exilé au Mexique à l’automne 2015, a été pris pour cible par un tireur dans le stationnement d’un restaurant de la montée des Pionniers, vers 20 h 30. 
 
La victime s’en est tirée avec une blessure à un bras et a été transportée à l’hôpital pour recevoir des soins, a mentionné à l’agence QMI le directeur adjoint de la police de Terrebonne, Sylvain Théorêt.
 
«On ne craint toutefois pas pour sa vie», a-t-il précisé en ajoutant que le blessé collaborait «peu» avec les enquêteurs.
 
D’après des témoins oculaires interrogés par la police, le suspect en fuite serait un individu de race noire qui portait un manteau d’hiver noir.
 
Il est bien connu dans les milieux policiers que le crime organisé de souche italienne fait parfois appel aux gangs de rue pour commettre ce genre d’attentat.
 
Perquisition chez lui
À la mi-janvier, la résidence cossue de Salvatore Scoppa, à Laval, a fait l’objet d’une perquisition par les enquêteurs des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec afin de recueillir des éléments de preuve dans une enquête toujours en cours sur un crime avec violence. 
 
Selon nos informations, plusieurs factions du crime organisé montréalais voudraient éliminer Salvatore Scoppa. Ce dernier a notamment été avisé par les policiers que des contrats de meurtre visaient sa personne, il y a deux ans.
 
La victime est connue pour son implication dans le marché des stupéfiants, notamment à Laval et à Rivière-des-Prairies.
 
Salvatore Scoppa est le frère cadet d’Andrew Scoppa, un puissant chef de clan mafieux qui a été appréhendé au début du mois en lien avec la saisie d’une centaine de kilos de cocaïne au centre-ville de Montréal.