/news/green
Navigation

Des orages un 23 février au Québec et peut-être même le premier 20 degrés de l'année

Bloc éclair orage tempête
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

N'ajustez pas votre calendrier, ni votre appareil: nous sommes bel et bien le 23 février et Environnement Canada vient d'émettre des prévisions d'orages pour cet après-midi, à Montréal et comme presque partout au Québec.

Capture d'écran des prévisions d'Envrionnement Canada

D'ailleurs, peu après midi, plusieurs localité de la couronne de Montréal, des Laurentides et de l'Outaouais rapportaient des orages dignes de juillet. Pluie forte et foudre fréquente, avec rafales vents étaient au rendez-vous, selon plusieurs observateurs météo volontaires.

L'arrivée d'un vigoureux front chaud est responsable de la situation et force les températures à monter au-delà du raisonnable pour un mois de février.

Le long de la frontière avec les États-Unis, au sud-ouest de Montréal, le mercure frôlait déjà les 18 degrés à 12h30, notamment à Bromont. Il n'est pas impossible que le premier 20 degrés celcius de l'année au Québec survienne aujourd'hui, 23 février. Des recorrds de chaleur tomberont pour un 23 février en plusieurs coins du Québec.

D'ailleurs, Environnement Canada qui prévoyait un maximum de 6 degrés à Montréal, a révisé sa prévision à 11h30 pour un maximum de 10 degrés, alors que déjà le thermomètre atteignait 12 degrés.

La vague d'orages se déplace d'ouest en est et pourrait donner des cellules plus costaudes en fin de journée vers l'est, dans les régions de Québec et de la Beauce, notamment. Les orages seront présents aussi loin au nord que la petite localité de Parent, près deu réservoir Gouin, à presque 500 km au nord de Montréal.

Si la foudre n'est pas rare en hiver lors de tempêtes de neige particulièrement intenses, de vrais orages, avec pluie et foudre fréquente, le sont beaucoup plus, voire inédits