/advertorial
Navigation

Choisir une caméra de surveillance : quels critères ?

Coup d'oeil sur cet article

En parcourant une sélection de caméras de surveillance utilisées dans les milieux industriels et commerciaux on se rend aisément compte de la complexité de l'offre. Les fabricants ont considérablement amélioré les possibilités avec l'arrivée du numérique. Les solutions de stockage d'images se sont miniaturisées ainsi que les caméras elles-mêmes, aisément dissimulables pour plus de discrétion.

 

Le choix étant relativement vaste, quels sont les principaux critères qui permettront de bien s'équiper ?

 

Enregistrement

L'un des premiers critères à étudier dans le choix d'une caméra de surveillance est sa capacité à enregistrer les images.

 

Le stockage tout d'abord est un argument de poids, les vidéos pouvant peser très lourd sur un support physique.

 

La plupart des caméras de surveillance offrent aujourd'hui une relativement bonne résolution vidéo, allant de 720p (720 lignes horizontales) à 1080p généralement. En comparaison, le système NTSC affiche 525 lignes, le PAL 625 lignes.

 

Mais malgré la miniaturisation des supports de stockage numérique (cartes SD ou CF, disques durs ou encore SSD) plus la résolution augmente, plus le besoin de stockage grandit proportionnellement. Une carte SD de 64 Go autorisera environ 10 heures d'enregistrement à une résolution de 1080p.

 

La question que vous vous poserez sera dès lors : faut-il que la caméra de surveillance embarque un enregistreur ou sera-t-elle reliée en réseau à des solutions de stockage illimitées ?

 

Batterie ou pas ?

Suivant la configuration des lieux à surveiller, le critère de l'alimentation risque de poser problème. Ce sont généralement les caméras de petit format sans trop d'options qui fonctionneront volontiers sur batteries. La recharge et l'éventualité de ne plus bénéficier d'alimentation posent problème.

 

La question : votre caméra de surveillance doit-elle fonctionner sur batterie ou branchée au courant électrique ?

 

Connectivité

La plupart des caméras de surveillance en milieu industriel ou commercial sont connectées par des câbles pour leur alimentation et pour le transfert des images. Cependant, de plus en plus de caméras sans fil (WiFi) se développent pour éviter le vandalisme ou lorsque la transmission des images doit franchir de longues distances.

 

Le choix entre caméra filaire ou sans fil dépendra des évaluations de niveaux de sécurité que vous aurez soigneusement étudiés.

 

On parlera de caméras IP si celles-ci sont équipées de la possibilité d'utiliser divers protocoles (IPV4, IPV6 ou encore HTTPS, etc.) afin de recevoir des commandes et de communiquer en direct les images qu'elles filment.

 

Solidité et durabilité

Les caméras sont vulnérables au vandalisme et aux intempéries. Leur durabilité dépendra de leur résistance à ces deux facteurs.

 

Pour les protéger, elles peuvent être munies d'un dôme anti-vandalisme résistant ou de volets métalliques. Certaines seront imperméabilisées et les caméras les plus sensibles rigoureusement protégées d'un caisson ultrarésistant.

 

Une autre manière de protéger une caméra de surveillance est de la dissimuler.

 

Particularités

Ainsi, dans le catalogue complet de caméras de surveillance figurent des caractéristiques qui sont loin d'être de simples gadgets et destinées à une vocation précise. Parmi ces caractéristiques, on trouvera par exemple :

•       la vision de nuit

•       caméra dissimulée

•       la détection de chaleur ou de mouvement

•       caméra pour voiture

•       endoscopes et bras extensibles

•       caméra sonorisée 

 

La vision nocturne, la dissimulation et les différentes possibilités de détection seront réservées à des caméras de surveillance ayant un rôle bien étudié. Elles sont employées principalement pour détecter les vols ou le vandalisme, mais également pour la chasse ou la photo de chasse.

 

Les caméras pour voiture se sont popularisées dans des contrées où la loi n'est pas toujours en faveur des conducteurs innocents et pour éventuellement servir de preuve. Ces « dash-cams » comme disent les anglophones sont de plus en plus populaires et d'un coût relativement modique. Elles autorisent généralement l'enregistrement en boucle lorsque la carte mémoire est pleine.

 

Enfin, pour accéder à des endroits difficiles, se sont développés des outils comme les caméras flexibles, ou endoscopes, ainsi que les bras d'extension qui fonctionnent un peu comme des perches à égoportrait.

 

Chaque caméra de surveillance est adaptée pour un usage spécifique. Bien évaluer ses besoins permet de trouver le modèle le mieux conçu pour l'usage que vous en ferez.