/news/society
Navigation

L’acte de mariage de Louis Hébert et Marie Rollet retrouvé

L’acte de mariage de Louis Hébert et Marie Rollet retrouvé
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Des historiens d’ici ont mis la main sur le certificat de mariage de Louis Hébert et de Marie Rollet, dévoilant au passage la date exacte de l’union ainsi que le premier mariage de madame.

La découverte a été présentée mercredi lors du dévoilement des commémorations entourant le 400e de l’arrivée du premier couple de Nouvelle-France. L’artefact a été découvert dans les archives de la paroisse Saint-Sulpice à Paris, ce qui contraste avec les certitudes qu’avaient les historiens depuis toujours.

«Nous avions toujours su qu’ils s’étaient mariés à l’église de Saint-Germain-l’Auxerrois en 1602. C’est ce qu’on voit encore sur Wikipédia, mais pour une fois, il ne faut plus se fier là-dessus», se réjouissait l’historien Marcel Fournier, qui croyait avant la découverte, il y a quelques mois, que le document avait été brûlé.

Seconde noce

En vérité, le couple a été marié dans l’église Saint-Sulpice, le 19 février 1601. L’acte d’union nous apprend également que Marie Rollet n’en était pas à son premier mariage.

Cette trouvaille réjouit grandement les historiens de la région et vient donner encore plus de sens aux célébrations du 400e de l’arrivée du couple Hébert-Rollet à Québec. Plusieurs activités seront organisées au cours de l’année 2017 pour commémorer ce grand événement.