/world/usa
Navigation

(VIDÉO) Bernie Sanders saute un câble sur Facebook et répond à Trump après son discours devant le Congrès

Coup d'oeil sur cet article

Le sénateur démocrate Bernie Sanders a répondu au premier discours prononcé par le président américain Donald Trump devant le Congrès, mardi soir, dans une vidéo mordante publiée en direct sur Facebook.

 

Sanders a été défait par Hillary Clinton aux primaires démocrates, mais jouit d’une grande notoriété et d’une grande popularité pour avoir rallié beaucoup de jeunes au Parti démocrate avec un discours axé sur la justice sociale.

Mardi soir, Sanders a tenu à répliquer au premier discours du président Trump devant le Congrès dans une vidéo vite devenue virale.

À 9 h, mercredi matin, la vidéo avait déjà été vue plus de 3,6 millions de fois.

Voici les extraits les plus marquants :

«Nous avons maintenant un système de financement politique qui permet aux milliardaires d’acheter des élections et de miner la démocratie américaine.»

«Je n’ai pas entendu un seul mot sur la nécessité de combattre les changements climatiques, la plus importante menace environnementale de notre planète. Non seulement il n’en a pas parlé, il s’est engagé à augmenter notre dépendance aux énergies fossiles!»

«Nos prisons sont les plus peuplées du monde. Je n’ai pas entendu un mot sur la façon dont il allait réparer notre système de justice criminelle.»

«Durant la campagne, M. Trump a dit qu’il allait s’en prendre à Wall Street et purger ce marécage. Mais maintenant, ce gros marécage est à l’intérieur même de son administration, qui compte plus de millionnaires et de milliardaires qu’aucune autre administration présidentielle dans l’histoire.»

«Encore plus étonnant de la part de celui qui voulait «purger» Wall Street, son premier conseiller en matière d’économie est Gary Cohn, l’ancien président de Goldman Sachs, l’une de ces grandes institutions financières qui ont payé des millions de dollars d’amendes pour leurs activités illégales. Ça, c’est vraiment faire le ménage...»

«Donald Trump a dit qu’il fallait faire la promotion des politiques environnementales sur l’air et l’eau et pour être honnête, j’ai eu de la difficulté à ne pas éclater de rire. Le même jour, il a signé un décret pour retirer les règles du président Obama sur la qualité de l’eau. Il a aussi nommé le dirigeant de l’Agence de la protection de l’environnement le plus anti-environnemental de l’histoire de notre nation.»

«À l’heure où notre pays dépense plus en matière en matière de défense que les 20 pays suivants mis ensemble, quand à peu près tous les contrats majeurs en matière de défense sont frauduleux et [que les coupablesont dû payer des amendes pour leurs fraudes, et alors que le Pentagone a enterré les preuves d’une perte de 125 milliards $ en bureaucratie, l’administration Trump veut augmenter son financement de 84 milliards pour la prochaine année et demie.»

«Cette somme serait suffisante pour payer les frais de scolarité dans tous les collèges et universités de ce pays et même pour commencer à régler la crise de l’endettement étudiant.»

«La classe moyenne rétrécit, 43 millions de personnes vivent dans la pauvreté, les riches vont extrêmement bien, et Donald Trump veut donner des allégements fiscaux de 3 billions $ au 1 % privilégié, c’est outrageux!»

«Les Américains se lèvent et disent: "Non! Haut et fort! Vous n’allez pas annuler la loi sur l’accessibilité des soins de santé! Non! Vous n’allez pas la détruire, vous allez l’améliorer!" Mais je pense qu’il faut faire plus et joindre le reste des pays industrialisés et garantir les soins médicaux à toute la population, comme un droit, et non un privilège, et offrir MediCare à tous les contribuables.»

«Pour faire échec aux tentatives de détruire la loi sur l’accessibilité des soins médicaux, et arrêter d’enrichir les amis milliardaires de Donald Trump, nous devons nous rassembler et nous faire entendre. Continuez de participer aux rassemblements politiques, continuez d’appeler au Congrès, et continuez le combat. Les républicains sont sur la défensive et il faut continuer de les talonner.»

«C’est seulement ensemble, quand des millions de gens se lèvent et combattent pour la justice économique, la justice sociale, la justice raciale, la justice environnementale, c’est seulement à ce moment-là qu’on pourra faire la révolution politique qui va redresser ce pays.»