/sports/soccer
Navigation

De nombreux changements

Coup d'oeil sur cet article

Tout comme c’est le cas chaque année, le début de la saison 2017 amène son lot de questions dans la Major League Soccer.

Il faut surtout noter les nombreux changements au sein de chacun des clubs et avec des joueurs qui viennent de tous les azimuts, il faudra quelques semaines avant d’avoir une meilleure idée de ce qu’on verra dans la ligue.

Si dans le camp de l’Impact, on a peu bougé, d’autres formations y sont allées allègrement dans les ­changements de personnel.

Mais le constat qui se dégage, c’est que la lutte sera drôlement serrée dans l’Association Est, tandis que les choses semblent un peu plus claires dans l’Ouest.

Des nouveaux

Il sera aussi intéressant de voir comment les deux équipes d’expansion vont se comporter.

Dans l’Est, l’Atlanta United FC a pris les grands moyens pour être compétitif dès le premier match alors qu’au Minnesota, on a opté pour une approche plus progressive, de sorte qu’il est difficile de savoir comment l’équipe dirigée par Adrian Heath se comportera.

Toujours dans l’Est, le Fire de ­Chicago a fait quelques changements intéressants qui pourraient l’aider à sortir des bas-fonds du classement.

Dans l’Association Ouest, il faut surveiller le Galaxy de Los Angeles qui, malgré de nombreux départs, semble se profiler comme un aspirant.

Bref, jetons un regard à chacune des formations de la MLS et aux changements importants qui ont ponctué la saison morte.

Survol des équipes

Voici un survol des équipes de la MLS et de ce qu’elles nous réservent pour la saison 2017. On note également plusieurs changements dans les effectifs.

OUEST

Colorado

Sous l’égide de Paolo Mastroeni, les Rapids ont redressé la barre en 2016 en terminant au second rang de la MLS et en atteignant la finale d’association. Dans cet esprit, on opte pour la continuité avec peu de ­changements dans l’entre-saison.

Mais on le sait, il est parfois difficile de ­répéter les bonnes performances dans la MLS. Les Rapids devront donc confirmer leur remontée cette année, d’autant que leur milieu de terrain a subi quelques pertes.

  • Arrivées notables: Alan Gordon (A), ­Bismark Adjei-Boateng (M)
  • Départs notables: Marco Pappa (M), Connor Doyle (A), Jermaine Jones (M), ­Sébastien Le Toux (M)

Dallas

La meilleure équipe de la MLS en saison régulière en 2016 possède tous les atouts pour répéter l’exploit cette année, menée de main de maître par Oscar Pareja.

On a apporté quelques changements aux postes qui semblaient présenter certaines faiblesses, de sorte que l’équipe du Texas peut légitimement espérer aller très loin en séries cette saison.

  • Arrivées notables: Anibal Chalá (D), ­Roland Lamah (M), Javier Morales (M), Cristian Colman (A), Hernan Grana (D), Carlos Cermeño (M)
  • Départs notables: Getterson (A), Mauro Rosales (M), Norberto Paparatto (D), Carlos Ruiz (A), Zach Loyd (D)

Houston

Après avoir terminé au dernier rang dans l’Ouest la saison dernière, Houston efface tout et recommence avec le nouvel entraîneur Wilmer Cabrera. Celui-ci a décidé de faire un bon ménage avec les échanges de Will Bruin à Seattle et Sheanon Williams à Vancouver. David Horst est devenu joueur autonome alors que Collen Warner a été sélectionné par Minnesota lors du ­repêchage d’expansion.

Houston a de plus mis la main sur trois nouveaux défenseurs et quatre joueurs offensifs, de sorte qu’il est encore difficile de savoir quels seront les progrès au ­classement. Mais il faut s’attendre à ce qu’ils soient intéressants.

  • Arrivées notables: Alberth Elis (A), Adolfo Machado (D), Romell Quioto (A), Juan David Cabezas (M), Leonardo (D), A.J. DeLaGarza (D), Vicente Sanchez (A)
  • Départs notables: Cristian Maidana (M), David Horst (D), Collen Warner (M), ­Sheanon Williams (D), Will Bruin (A)

Kansas City

Le noyau de l’équipe n’a pas changé et est constitué de nombreux vétérans malgré quelques ­départs à la retraite, comme Brad Davis et Paulo Nagamura.

KC a pris les moyens pour améliorer son sort au classement avec l’ajout du joueur désigné Gerso Fernandes, qu’on espère voir soutenir l’attaque. C’est d’ailleurs à l’attaque qu’on note les principaux ajouts du Sporting.

  • Arrivées notables: Igor Juliao (D), Gerso Fernandes (A/M), Latif Blessing (A), ­Christian Volesky (A), Ilie Sanchez (M), Soony Saad (A)
  • Départs notables: Brad Davis (M), Nuno Andre Coelho (D), Chance Myers (D), ­Jacob Peterson (M), Jon Kempin (G), ­Justin Mapp (M), Paulo Nagamura (M), Lawrence Olum (M/D)

Los Angeles

Les départs ont été nombreux pendant la saison morte, notamment l’entraîneur Bruce Arena, de même que Robbie Keane, Steven Gerrard et Mike Magee, qui ont tous pris leur retraite.

Pourtant, il faut considérer le Galaxy comme un aspirant sérieux dans l’Ouest en raison de la présence de gars comme Gyasi Zardes, Giovanni Dos Santos et Jelle Van Damme. Une équipe transformée peut-être, mais possiblement meilleure malgré les changements importants.

  • Arrivées notables: Jermaine Jones (M), Joao Pedro (M), Romain Alessandrini (M)
  • Départs notables: Steven Gerrard (M), Robbie Keane (A), Landon Donovan (M), Leonardo (D), Alan Gordon (A), Jeff ­Larentowicz (M), Mike Magee (M), A.J. DeLaGarza (D)

Minnesota

La plus grosse énigme de la ­saison 2017. Cette équipe ­d’expansion ne peut causer la surprise puisqu’il est difficile de savoir à quoi s’attendre.

Tout semble reposer sur le partenariat ­entre Miguel Ibarra et Christian Ramirez en attaque. Après une dizaine de matchs, on aura une meilleure idée de ce dont il en retourne.

Arrivées notables: Joseph Greenspan (D), Collen Warner (M), Mohammed Saeid (M), Johan Venegas (M/A), Francisco Calvo (D), Christian Ramirez (A), Miguel Ibarra (M), Rasmus Schuller (1M), Kevin Molino (M), John Alvbage (G), Bashkim Kadrii (M), Bobby Shuttleworth (G), Jérôme Thiesson (D)

Portland

Victimes d’un manque de ­profondeur qui leur a coûté une place en séries l’an passé, les Timbers ont l’intention de revenir au cœur du débat en 2017.

Caleb Porter aura de nouveaux troupiers qui lui prêteront main forte, mais en même temps, il doit composer avec les retraites de vétérans importants comme Jack ­Jewsbury, Ned Grabavoy et Nat Borchers.

  • Arrivées notables: Jeff Attinella (G), ­David Guzman (M), Roy Miller (D), Jeremy Ebobisse (M), Chance Myers (D), Sebastian Blanco (M), Lawrence Olum (M/D)
  • Départs notables: Ned Grabavoy (M), Jack Jewsbury (M), Chris Klute (D), ­Jermaine Taylor (D), Nat Borchers (D), ­Lucas Melano (A)

Salt Lake City

Autrefois une puissance dans l’Ouest, Salt Lake entame une ­année de transition avec l’ajout de jeunes joueurs comme le ­milieu de terrain slovaque Albert Rusnak.

L’équipe de l’Utah va quand même ­compter sur des vétérans comme Kyle Beckerman et Nick Rimando, mais a dit au revoir à Javier Morales, qui était l’homme par qui se construisait l’attaque, une tâche qui va échoir à Rusnak.

  • Arrivées notables: Sebastian Saucedo (A), Matt Van Oekel (G), Albert Rusnak (M), Chad Barrett (A), David Horst (D), Luis Silva (M/A), Brooks Lennon (M/A)
  • Départs notables: Jamison Olave (D), ­Javier Morales (M), Boyd Okwuono (D), Olmes Garcia (A), Devon Sandoval (A), Jeff Attinella (G)

San Jose

Les Quakes tentent tant bien que mal de remonter la pente sous la main de Dominic ­Kinnear, mais les résultats tardent à venir.

L’équipe de Silicon Valley a fait le ménage au cours de l’hiver et est allée piger en ­Europe dans l’espoir de générer plus ­d’attaques. Il faut maintenant voir s’il y aura une amélioration au classement.

  • Arrivées notables: Nick Lima (D), Harold Cummings (D), Marcos Ureña (A), Danny Hoesen (A), Florian Jungwirth (D/M), ­Jahmir Hyka (M),
  • Départs notables: Bryan Meridith (G), Clarence Goodson (D), Chad Barrett (A), Henok Goitom (A), Steven Lenhart (A), ­Alberto Quintero (M)

Seattle

Les Sounders ont causé la surprise en remportant la coupe MLS en décembre dernier malgré l’absence de Clint Dempsey, leur meneur. Celui-ci est de retour en santé et Seattle a ajouté quelques munitions en Will Bruin et Harry Shipp.

Malgré le départ des Nelson Valdez, ­Andreas Ivanschitz et Erik Friberg, Seattle semble avoir ce qu’il faut pour connaître une saison régulière plus stable que la ­précédente et aspirer encore une fois aux grands honneurs, surtout si Jordan Morris poursuit sa progression.

  • Arrivées notables: Harry Shipp (M), Will Bruin (A), Gustav Svensson (M)
  • Départs notables: Michael Farfan (M), Erik Friberg (M), Hercules Gomez (A), ­Andreas Ivanschitz (M), Nathan Sturgis (M), Nelson Valdez (A), Zach Scott (D)

Vancouver

Après une saison 2016 décevante, l’équipe de la Colombie-Britannique a passé les derniers mois à colmater les brèches.

Si Pedro Morales est parti, les Caps ont mis la main sur Fredy Montero, qui devrait ­facilement le remplacer. Pour le reste, ça se tient en défensive et David Ousted est fiable dans les buts. L’équipe de Carl Robinson ­devrait lutter pour une place en séries.

  • Arrivées notables: Sheanon Williams (D), Yordy Reyna (M), Fredy Montero (A)
  • Départs notables: Pedro Morales (M), Marco Carducci (G), Faser Aird (D), Blas ­Perez (A), Masato Kudo (A), Kianz Froese (M)

EST

Atlanta

En Georgie, on n’a pas l’intention d’attendre une éternité avant de participer aux séries. L’équipe est bâtie pour aspirer au sommet dès sa première année.

On mise sur un heureux mélange de jeunes Sud-Américains et de vétérans de la MLS pour y parvenir. Attention à Miguel ­Almiron, qui risque de faire mal à plusieurs défenses adverses. Tout ça sous les ordres de Gerardo «Tata» Martino, ce qui devrait être divertissant.

Arrivées notables: Alexandros Tabakis (G), Junior Burgos (M), Hector Villalba (M), Brandon Vazquez (A), Miguel Almiron (A), Michael Parkhurst (D), Harrison Heath (M), Mark Bloom ​(D), Jeff Larentowicz ​(M), ­Jacob Peterson (A), Yamil Asad (M), Anton Walkes (D), Brad Guzan (G, en juillet), Leandro Gonzalez Pirez (D), Josef ­Martinez (A)

Chicago

Pour la première fois depuis longtemps, les partisans du Fire ont de quoi être fébriles au début d’une saison, eux qui ont vu leur équipe terminer bonne dernière l’an passé.

Il y a bien eu le départ du gardien Sean Johnson, mais le Fire a solidifié son milieu de terrain avec l’ajout de Dax MaCarty et de Juninho, ce qui va mieux encadrer le rapide David Accam. Michael de Leeuw, qui a connu un excellent camp d’entraînement, pourrait connaître une saison du tonnerre.

  • Arrivées notables: Nemanja Nikolic (A), Juninho (M), Jorge Rodrigo Bava (G), Dax McCarty (M)
  • Départs notables: Razvan Cocis (M), Nick LaBrocca (M), Alex Morrell (M), Sean ­Johnson (G)

Columbus

L’équipe de l’Ohio a connu une saison 2016 bien décevante au cours de laquelle Kei Kamara est parti dans le tumulte et où Federico ­Higuain et Gaston Sauro ont été blessés.

On souhaite amorcer 2017 d’une bien ­meilleure façon et pour ce faire, la ligne ­défensive a été passablement modifiée. Si on ajoute l’efficacité offensive d’Ola ­Kamara, on a un cocktail potentiellement dangereux.

  • Arrivées notables: Jukka Raitala (D), ­Jonathan Mensah (D), Josh Williams (D), Lalas Abubakar (D), Mohammed Abu (M), Abuchi Obinwa (M), Artur (M)
  • Départs notables: Tyson Wahl (D), Conor Casey (A), Steve Clark (G), Corey Ashe (D), Cedrick Mabwati (M), Chad Barson (D), ­Michael Parkhurst (D), Mohammed Saeid (M)

D.C. United

L’équipe de la capitale fédérale américaine a connu une bonne fin de saison 2016. Elle peut ­notamment dire merci à Patrick Mullins, qui s’est finalement trouvé en arrivant avec D.C.

Reste maintenant à savoir s’il sera en ­mesure de jouer les héros sur l’ensemble de la saison avec une équipe qui présente plusieurs points d’interrogation. Peu de changements dans la formation, si ce n’est l’ajout du vétéran Sébastien Le Toux.

  • Arrivées notables: Jose Guillermo Ortiz (A), Sébastien Le Toux (M), Maxim Tissot (D/M)
  • Départs notables: Kennedy Igboananike (A), Chris Korb (D), Alvaro Saborio (A)

Montréal

L’Impact a pris tout le monde par surprise avec des séries ­éliminatoires électrisantes l’an passé. Outre le départ de Didier Drogba, bien peu de choses ont changé et on risque de voir le même XI partant ce week-end. Il faut surtout avoir à l’œil ­Ignacio Piatti, Matteo Mancosu et Dominic Oduro tout en oubliant le retour d’Andrés Romero.

Le milieu de terrain est solide mais vieillissant, alors qu’il manque encore un peu de gabarit en défensive même si le talent est indéniable. Le Bleu-blanc-noir va certainement se battre pour une place en séries et peut même espérer flirter avec le haut du classement.

  • Arrivées notables: Chriss Duvall (D), Nick DePuy (A), Shamit Shome (M), Ballou Jean-Yves Tabla (M), Louis Béland-Goyette (M), Blerim Dzemaili (M, cet été), Adrian ­Arregui (M)
  • Départs notables: Didier Drogba (A), Kyle Bekker (M), Jérémy Gagnon-Laparé (M), Lucas Ontivero (M), Donny Toia (D), Johan Venegas (M), Harry Shipp (M)

New York City FC

Avec le système de Patrick Vieira qui est maintenant bien rodé, NYCFC peut légitimement aspirer au sommet de l’association, surtout si David Villa produit au même rythme que la saison dernière.

Frank Lampard est peut-être parti, mais la profondeur est meilleure cette saison de même que la brigade défensive.

  • Arrivées notables: Sean Okoli (A), Sean Johnson (G), Miguel Camargo (M), ­Alexander Ring (M), Yangel Herrera (M), Maximiliano Moralez (M) , Rodney Wallace (M), Ben Sweat (D)
  • Départs notables: Frank Lampard (M), Andoni Iraola (M), Mehdi Ballouchy (M), ­Federico Bravo (M), Josh Saunders (G)

Red Bulls de New York

Déçus d’être tombés aux mains de l’Impact en quart de finale la saison dernière, les Taureaux ont fait quelques changements. Les plus ­significatifs sont le départ du ­capitaine Dax McCarty et du directeur technique Ali ­Curtis, ce qui donne le contrôle entier à Jesse Marsch.

Les Red Bulls possèdent encore une bonne équipe avec en tête les Bradley Wright-Phillips et Sacha Kljestan. Le milieu de ­terrain demeure solide malgré l’échange de McCarty, mais la défensive soulève des doutes, notamment avec le départ des ­Ronald Zubar et Chris Duvall. Ils pourraient ainsi perdre quelques plumes au ­classement, eux qui ont fini en tête de l’Est en 2016.

  • Arrivées notables: Michael Amir Murillo (D), Hassan Ndam (D)
  • Départs notables: Dax McCarty (M), Chris Duvall (D), Ronald Zubar (D), Shaun Wright-Phillips (M), Omer Damara (A)

Nouvelle-Angleterre

Malgré la présence de Kei Kamara, les Revs ont eu de la difficulté à emplir les filets la saison ­dernière en plus d’en arracher sur le plan défensif.

Ils ont néanmoins connu une bonne fin de saison qui pourrait être de bon augure pour 2017. Avec une attaque qui comprend Kamara, Juan Agudelo et Lee Nguyen, on peut s’attendre à tout.

  • Arrivées notables: Antonio Mlinar ­Delamea (D), Benjamin Angoua (D)
  • Départs notables: Steve Neumann (M), Jose Goncalves (D), Gershon Koffie (M), Bobby Shuttleworth (G)

Orlando

Avec une première saison complète sous Jason Kreis et l’arrivée dans un stade tout neuf, l’équipe de la Floride centrale est en quête de stabilité. Le club a échangé Kevin Molino, mais a acquis dans une autre transaction le milieu canadien Will Johnson dans l’espoir de stabiliser le milieu de terrain.

Si Kaká reste en santé et que Cyle Larin continue de fonctionner au même rythme, Orlando pourrait enfin goûter aux séries éliminatoires à sa troisième saison.

  • Arrivées notables: Donny Toia (D), Will Johnson (M), Victor Giro (D), Jonathan Spector (D), Josh Saunders (G)
  • Départs notables: Luke Boden (D), Pedro Ribeiro (M), Harrison Heath (M), Kevin ­Molino (M)

Philadelphie

L’Union a connu une saison en deux temps en 2016, surtout en raison de la présence de ­nombreux jeunes dans la formation. Mais ceux-ci ont maintenant une année de plus d’expérience en plus d’être entourés de bons vétérans.

L’Union a cependant perdu l’agile milieu Tranquillo Barnetta, mais le Bosniaque ­Haris Madunjanin pourrait combler le vide. Sur le plan défensif, on a étoffé la profondeur, de sorte que l’Union pourrait grimper d’un échelon ou deux au classement.

  • Arrivées notables: Giliano Wijnaldum (D), Jay Simpson (A), Oguchi Onyewu (D), Haris Medunjanin (M), Fafa Picault (A), Adam najem (M)
  • Départs notables: Anderson (D), Taylor Washington (D), Walter Restrepo (M), ­Tranquillo Barnetta (M)

Toronto

Les Reds sont passés bien près la saison dernière en perdant lors des tirs au but en finale contre Seattle. Il faut s’attendre à ce que les joueurs de la Ville reine remettent ça cette saison et qu’ils luttent pour le ­premier rang de la ligue.

C’est une équipe équilibrée avec peu de failles et qui est mortelle en attaque avec Sebastian Giovinco et surtout avec un Jozy Altidore en santé. Michael Bradley va ­continuer d’être le métronome en milieu de terrain.

  • Arrivées notables: Chris Mavinga (D), Victor Vazquez (M)
  • Départs notables: Daniel Lovitz (M), Josh Williams (D), Will Johnson (M), Mark Bloom (D)