/lifestyle/books
Navigation

Aveu de faiblesses

Aveu de  faiblesses
Frédéric Viguier
Aux Éditions Albin
 Michel, 224 pages
Photo courtoisie Aveu de faiblesses Frédéric Viguier Aux Éditions Albin Michel, 224 pages

Coup d'oeil sur cet article

Un brillant roman qu’on a lu avec un sentiment croissant de révolte, l’histoire de son héros dévoilant sans fard les pires dessous du genre humain.

Il y a des enfants plus chanceux que d’autres. Plusieurs seront par exemple gâtés durant toute leur jeunesse par des parents aimants, tandis que certains hériteront naturellement d’une assurance, d’un physique avenant ou de capacités intellectuelles qui leur permettront plus tard de se démarquer et d’évoluer aisément dans la société.

À 16 ans, Yvan Gourlet a ainsi compris depuis longtemps qu’il appartenait à la catégorie des malchanceux, pas un jour ne passant sans qu’on se moque de lui. Car en plus d’être carrément laid, sa terne personnalité l’a toujours poussé à céder aux exigences de sa mère: parce qu’elle aime passer le plus clair de ses temps libres à sculpter des animaux dans des mottes de beurre, Yvan a fini par devenir obèse en mangeant quotidiennement quantité de tartines beurrées; et parce qu’elle collectionne les étiquettes collées sur le couvercle des boîtes de fromage, Yvan fouille régulièrement les poubelles des usines de Montespieux-sur-la-Dourde, petit village du nord de la France où il sera bientôt accusé de meurtre, le corps d’un des gamins qui le houspillaient ayant été retrouvé à quelques mètres­­ de la décharge qu’il privilégiait pour récolter­­ des emballages de camembert presque intacts­­.

À partir de là, on assistera à une révoltante ­mascarade judiciaire. Prêt à tout pour plaire à sa mère, Yvan acceptera d’être défendu par un minable avocat et d’avouer n’importe quoi à l’inspecteur malintentionné qui le cuisinera en savourant d’avance sa victoire. Du coup, Yvan sera condamné pour un crime qu’il n’a sans doute pas commis.

Décrivant avec une bouleversante vraisemblance la réalité des faibles, ce roman coup de poing risque d’en frapper plus d’un.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

Metamorphosis

 

Vivianne Perret, 
aux Éditions du 
Masque, 
256 pages
Photo courtoisie
Vivianne Perret, aux Éditions du Masque, 256 pages

Le premier volet de cette toute nouvelle série, qui met en scène l’illustre ­magicien Harry Houdini, nous permet de découvrir le Chinatown de San ­Francisco, tel qu’il était à la toute fin du 19e siècle: la nièce d’un riche marchand de soie y a en effet disparu et le polyvalent Houdini ­acceptera de partir à sa ­recherche. Une lecture sympathique... qui se lit comme par magie!

D’après une histoire vraie

 

Delphine de Vigan, 
aux Éditions 
Le livre de poche, 
384 pages
Photo courtoisie
Delphine de Vigan, aux Éditions Le livre de poche, 384 pages

Un bouquin qui a fait fureur en 2015, l’auteure de Rien ne s’oppose à la nuit dévoilant cette fois comment son existence a peu à peu tourné au cauchemar dès l’instant où elle a rencontré L., une ancienne compagne de lycée qui, au lieu d’écrire de la fiction, préfère décrire la vie de femmes célèbres. Un roman dérangeant qui a souvent été comparé à Misery, l’un des livres-cultes de Stephen King.

Au secours! mes petits-enfants débarquent

 

Pierre Lecarme,
 aux Éditions Plume de 
carotte, 144 pages
Photo courtoisie
Pierre Lecarme, aux Éditions Plume de carotte, 144 pages

Avec la semaine de relâche qui s’en vient, bien des grands-parents seront sûrement appelés à la rescousse! Spécialement conçu pour les aider à occuper leurs petits-enfants, ce guide leur sera donc d’un grand secours puisqu’il leur donnera plein d’idées d’activités divertissantes, de bricolages faciles à faire ou de jeux particulièrement amusants. Bref, un livre à leur offrir au plus vite!

Cuisine végétarienne pour petits et grands

 

Nicola 
Graimes, 
aux Éditions 
Modus 
Vivendi, 
176 pages
Photo courtoisie
Nicola Graimes, aux Éditions Modus Vivendi, 176 pages

Une façon simple et agréable de passer du bon temps en famille tout en concoctant facilement plein de plats santé. Au menu? Burritos aux œufs brouillés, ­muffins à la polenta et au ­poivron, friands aux lentilles, pâtes à la grecque, dhal épicé, soufflé au fromage, dumplings au tofu, pizzas à la poêle, crème choco-fraises ou gâteau banane-gingembre. Bref, de quoi se ­régaler durant toute la semaine de relâche!

FRISSONS GARANTIS
Hadès
Candice Fox 
Aux Éditions Michel 
Lafon, 334 pages
Photo courtoisie
Hadès Candice Fox Aux Éditions Michel Lafon, 334 pages

Frank Bennett vient tout juste d’être muté à la brigade des homicides de Sydney. Et alors qu’il espérait avoir le temps de faire plus ample connaissance avec Eden Archer­­, sa nouvelle coéquipière, une sale affaire ne tardera pas à les plonger dans l’horreur la plus totale­­: grâce à un junkie qui a réussi à survivre après avoir tour à tour été enfermé dans une caisse à outils et jeté au fond de la mer, les garde-côtes retrouveront en effet au large de Watsons Bay 20 autres caisses contenant des cadavres à qui on a systématiquement prélevé reins, poumons ou cœur. Autrement dit, un tueur se livrant au trafic d’organes se balade librement dans les rues de la ville et pour le coincer, Frank devra apprendre en accéléré à travailler avec Eden. Le hic? Cette dernière est particulièrement difficile d’approche et, peu importe ce qu’elle fait, son arrogant frère Eric, qui appartient lui aussi à la brigade des homicides, est toujours dans les parages. En bon flic, Frank sentira donc très vite que quelque chose ne tourne pas rond chez eux. Un soupçon qui se confirmera lorsqu’il découvrira dans le portefeuille d’Eden la photo d’Hadès­­, l’un des plus sombres meurtriers d’Australie.

Un polar malsain à souhait dont on attend déjà la suite avec impatience­­.