/opinion/columnists
Navigation

Crier au loup

L'Arbitre
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Avant-hier, à l’émission de Paul Arcand au 98,5 FM, alors qu’elle commentait un sondage sur les Québécois et l’immigration, l’avocate Anne-France Goldwater a dit que, pour elle, «c’est presque certain que la personne qui a logé un appel à la bombe à l’Université Concordia est un Blanc chrétien...»

Or, le suspect qui a été arrêté se nomme Hisham Saadi­­ et il est libanais.

Oups!

UNE ORGANISATION ARMÉE!

Madame Goldwater doit être déçue.

Un extrémiste blanc «de souche» qui menace la communauté musul­mane, c’est tellement plus spectaculaire qu’un étudiant libanais!

Ça frappe tellement plus l’imagination! Un Québécois raciste! Xéno­phobe! Un angry white man qui écoute la radio de Québec! Qui a voté PQ et appuyé la charte des valeurs! Qui veut protéger la culture québé­coise! La langue! Le crucifix!

Ça, c’est fort! Ça prouve que le Québec­­ est frileux, mesquin, refermé sur lui-même!

Ça donne raison à tous ceux qui, comme Philippe Couillard, croient que le dossier identitaire nourrit la haine raciste et «attise les braises de l’intolérance»!

Mais un étudiant libanais...

Qu’est-ce que vous voulez faire avec une telle information?

Me Goldwater ne doit pas être la seule à être déçue par ce revirement de situation. Martin Geoffroy aussi doit se morfondre.

Sur les ondes de RDI, cet «expert en radicalisation» du cégep Édouard-Montpetit a affirmé que, selon lui, l’appel à la bombe effectué à l’Université Concordia était fort probablement le fait de la «branche armée du CCCC», la Canadian Coalition for Concerned Citizens, un groupe d’extrême­­ droite proche de La Meute.

Un groupe armé! Organisé! «Comme­­ l’IRA en Irlande», a-t-il dit!

Imaginez la déconfiture de cet expert­­ lorsqu’il a appris que c’était un étudiant libanais qui était derrière ce geste...

Toute sa belle théorie s’écroulait comme un château de cartes!

LE QUÉBEC RACISTE?

Au moment de mettre sous presse, on ne connaissait pas encore les motivations de monsieur Saadi.

Mais on peut être sûr d’une chose: cela n’a rien à voir avec une prétendue «faction armée identitaire» qui mène la guerre aux immigrants.

C’est bien beau, sensibiliser les gens aux dangers de l’extrême droite, mais il ne faut pas tomber dans la paranoïa: le Québec n’est pas envahi par des hordes de fascistes!

Sur les ondes de RDI, Martin Geoffroy a dit que «des mosquées étaient vandalisées chaque jour au Québec».

Woah, capitaine! Même Anne-Marie Dussault a dû calmer les ardeurs de son invité...

Oui, il y a des racistes au Québec – comme dans n’importe quelle autre région du globe, malheureusement.

Mais allons-y mollo avec les accusations de «racisme systémique».

Ce n’est pas parce qu’il y a des racistes­­ au Québec que le Québec est raciste!

Ne sommes-nous pas censés éviter les amalgames?

CLIMAT D’HYSTÉRIE

Au lieu de calmer la population, les gens comme Anne-France Goldwater et Martin Geoffroy participent à nourrir­­ le climat d’hystérie qui règne dans la province.

Il ne faut pas voir des islamistes partout? Parfait.

Mais il ne faut pas voir des racistes partout non plus.