/news/society
Navigation

Inégalités hommes/femmes : 70 % des Canadiens reconnaissent leur existence

Senior couple enjoy the sunset together
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les inégalités sociales entre les hommes et les femmes au Canada demeurent un problème au Canada, croient 70 % des Canadiens interrogés lors d’un sondage international mené par Ipsos Reid dans le cadre de la Journée internationale de la femme.

Selon les données diffusées par Global News lundi, 22 % des répondants croient fermement que les droits économiques, politiques et sociaux des hommes et des femmes ne sont pas égaux au pays, tandis que 47 % des Canadiens sont en partie d’accord avec cette affirmation.

Les hommes et les femmes s’entendent sur l’existence de ces inégalités, les deux groupes ayant reconnu leur existence dans les mêmes proportions, soit 68 % pour les hommes et 71 % pour les femmes.

Par ailleurs, 22 % des Canadiennes ont affirmé ressentir personnellement qu'elles n'ont pas droit à l’équité avec les hommes ou être freinées dans leurs rêves et aspirations.

«Il y a une reconnaissance que plus de gains peuvent être faits, qu’il y a encore une place pour le féminisme au Canada», a expliqué Sean Simpson, vice-président d’Ipsos, à Global.

Enfin, seuls 56 % des Canadiens osent se qualifier de «féministes». Seize pour cent des répondants ont même affirmé craindre de parler en faveur de l’équité homme-femme.

Le sondage d’Ipsos a été mené en ligne entre le 20 janvier et le 3 février auprès de 17 551 adultes provenant de 22 pays. Quelque 1000 Canadiens ont participé à l’étude.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.