/sports/hockey
Navigation

Les Américaines menacent de faire la grève

Les Américaines menacent de faire la grève
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les joueuses de la formation américaine devant participer au Championnat du monde de hockey féminin du 31 mars au 7 avril à Plymouth, au Michigan, envisagent de manquer le tournoi si leur fédération nationale ne les appuie pas davantage.

Dans une lettre de quelques paragraphes diffusée mercredi avant-midi sur le compte Twitter de certaines hockeyeuses, dont l’attaquante Hilary Knight, le groupe de joueuses a indiqué que la grève sera l’unique option si les négociations avec USA Hockey n’aboutissent pas sur une solution gagnante pour tous. Les patineuses revendiquent notamment un salaire plus équitable.

«Nous avons demandé un support juste quant aux compensations financières, au développement de la formation jeunesse, à l’équipement, aux dépenses de voyage, aux repas et hôtels, au transport, au marketing et à la publicité. L’objectif de notre démarche est de bénéficier d’un traitement juste de la part de USA Hockey et de prendre les moyens nécessaires pour corriger la situation, ont écrit les porte-couleurs de l'équipe. Nous voulons aller de l’avant en ayant comme but partagé la promotion de la présence des femmes dans notre sport, tout en représentant les États-Unis au cours de compétitions internationales, incluant le Championnat du monde.»

«Porter l’uniforme américain constitue le point culminant de plusieurs années de dur labeur et de sacrifices reflétant notre amour pour le hockey et notre pays. Mais avec ces requêtes, nous demandons simplement à la fédération nationale d’agir selon la loi.»

USA Hockey a réagi par voie de communiqué, affirmant qu’elle comprenait la réalité des joueuses.

«Nous avons entendu les inquiétudes des joueuses et avons conséquemment augmenté l’appui direct à l’équipe nationale, a dit Dave Ogrean, le directeur exécutif de la fédération. Nous allons continuer à discuter avec les athlètes.»

Les États-Unis ont remporté le Mondial lors de ses trois dernières présentations, défaisant chaque fois le Canada en finale.