/news/green
Navigation

La pire tempête de neige jamais vue

La pire tempête de neige jamais vue
Photo AGENCE QMI, Sylvain Denis

Coup d'oeil sur cet article

Les résidents de la Rive-Sud (Montréal) qui ont été ensevelis sous 75 cm de neige ont vécu mercredi la pire tempête de neige jamais enregistrée dans leur région par Environnement Canada.

«Avec la quantité de neige et les très forts vents, on peut avancer que c’est localement l’une des plus grosses tempêtes hivernales à vie», lance le météorologue Simon Legault, à propos du corridor qui s’étend de Drummondville jusqu’à Saint-Jean-sur-Richelieu.

L’expert d’Environnement Canada souligne que pendant «la tempête du siècle» de 1971, c’est plutôt 50 cm qui étaient tombés sur le sud du Québec.

Si un record d’accumulation de neige n’a pas été battu à Montréal, la tempête de mercredi «entrera dans les annales», selon le météorologue Gilles Brien.

«On voit ça rarement sur l’île une tempête qui paralyse autant», dit-il, rappelant que plusieurs autoroutes ont été fermées pendant des heures, sans compter les automobilistes qui sont restés pris dans leur voiture.

Presque tous les élèves du Québec ont eu congé mercredi, de Montréal jusqu’à la Gaspésie. Les écoles rouvriront dès aujourd’hui pour la plupart.

Inondations et pannes

À Québec, le fleuve Saint-Laurent a débordé sur les deux rives à cause de la tempête et près de 50 000 résidents de la région de la Capitale-Nationale ont été privés d’électricité au cours de la journée.

Mercredi, les autorités rapportaient que jusqu’à cinq personnes sont mortes au Québec au cours de cette tempête.

Blizzard de près de huit heures

Un puissant blizzard réduisant parfois la visibilité à seulement 200 m a soufflé sur le sud du Québec pendant près de huit heures, rapporte MétéoMédia, semant sans surprise le chaos sur les routes dans la nuit de mardi à mercredi.

«C’était vraiment extrême, car on parle d’un blizzard pour quatre heures de visibilité à moins de 400 m habituellement», soutient le météorologue André Monette. Des rafales de plus de 100 km/h ont notamment été enregistrées à Montréal et de 120 km/h à Québec.

Selon Environnement Canada, la tempête a finalement perdu en intensité mercredi en fin de journée, s’essoufflant au-dessus de la Gaspésie.