/news/currentevents
Navigation

Trouvé mort dans son auto, il avait des problèmes au cœur

Le sexagénaire était un homme toujours souriant, raconte une ancienne voisine

D-LASALLE-MORT
Photo Agence QMI, Sylvain Denis Les policiers et les ambulanciers ont constaté sur les lieux le décès du sexagénaire trouvé mort dans sa voiture enneigée.

Coup d'oeil sur cet article

Le sexagénaire qui a été retrouvé sans vie jeudi dans son véhicule dans Rosemont–La Petite-Patrie était connu pour avoir des problèmes au cœur.

«Je suis sous le choc, c’était un voisin exemplaire», a confié vendredi une ancienne voisine, la gorge nouée.

Selon nos informations, Tom Hansen avait commencé à déblayer sa voiture stationnée devant chez lui lorsqu’il aurait ressenti un malaise à la poitrine.

Il aurait alors été se réfugier dans son véhicule à moitié déneigé pour se reposer.

Vers 15 h jeudi, un passant l’a aperçu dans sa voiture. Il a immédiatement appelé la police de Montréal, qui a constaté son décès sur les lieux.

Enquête du coroner

Selon toute vraisemblance, plusieurs heures se sont écoulées entre le malaise de M. Hansen et l’arrivée des agents, car son véhicule était à nouveau très enneigé. Le Bureau du coroner fait toujours enquête pour déterminer la cause exacte du décès.

Un homme courtois

M. Hansen avait quitté sa demeure des 30 dernières années à Saint-Lambert pour s’établir dans l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie, où il habitait depuis environ six mois.

«C’était un homme très souriant et toujours très courtois, a ajouté cette même voisine, qui préfère garder l’anonymat. Il était impossible de ne pas l’apprécier. Ça doit être une immense perte pour sa conjointe et ses enfants.»

Huit morts

Le bilan de la «tempête du siècle» s’est alourdi à huit morts, vendredi avant-midi, après qu’une femme de 73 ans ait été heurtée à mort par une pelle chargeuse.

Le drame s’est produit vers 10 h 40, dans le terrain de stationnement du Super C, situé à l’angle du boulevard Pie-IX et de la rue Jarry Est.

Selon les autorités, le chauffeur de l’appareil de déneigement s’affairait à déblayer le terrain de stationnement lorsque la collision est survenue.

Vendredi, les policiers ignoraient toujours comment et pourquoi la femme a été heurtée par le poids lourd.

Gravement blessée et reposant au sol dans le stationnement, la septuagénaire a été prise en charge par les premiers répondants. Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital, où son décès a été constaté.

Une portion du stationnement du Super C a été fermée à la circulation, le temps de permettre aux spécialistes en reconstitution de scène d’accident de mener leur enquête.

L’homme qui était aux commandes de la pelle chargeuse n’aurait pas aperçu la piétonne. Après l’incident, il a été traité sur place par Urgences-Santé pour soigner un choc nerveux.

– Avec la collaboration de Maxime Deland et l’Agence QMI.