/world/europe
Navigation

La Catalogne réclame un référendum à l’écossaise

Défilé contre l’indépendance à Barcelone

SPAIN-CATALONIA-POLITICS-DEMO
Photo AFP Des milliers d’opposants à l’indépendance ont pris d’assaut les rues de Barcelone.

Coup d'oeil sur cet article

Madrid | Le président régional de la Catalogne et son numéro deux ont adressé dimanche soir à Madrid une lettre ouverte réclamant une nouvelle fois un référendum légal sur l’indépendance s’inspirant de l’exemple écossais.

«Tout paraît indiquer que l’Écosse et le Royaume-Uni vont à nouveau se mettre d’accord pour organiser un deuxième référendum sur l’indépendance», écrivent dans le quotidien El País Carles Puigdemont et Oriol Junqueras.

Ces deux dirigeants séparatistes, oubliant de rappeler que la première ministre britannique Theresa May a estimé que ce n’était «pas le moment», énumèrent ensuite une nouvelle fois leurs arguments favorisant cette solution réclamée depuis 2012.

Fièvre indépendantiste

«Ce ne sont pas les différences qui séparent, c’est l’absence d’accord pour chercher à les surmonter», soulignent-ils.

«Nous l’avons proposé [ce référendum] à différentes reprises. Aujourd’hui, en dépit des mauvais augures et du rejet frontal du gouvernement espagnol, nous voulons insister à nouveau», écrivent Carles Puigdemont et Oriol Junqueras.

«Non seulement il y a une absence inquiétante de dialogue [de la part du gouvernement], mais on va dans le sens exactement inverse», dénoncent-ils, évoquant la multiplication des actions en justice ou encore les «menaces» de mesures exceptionnelles de la part de l’État contre toute tentative de référendum.

Marche

Parallèlement, des milliers de personnes ont participé dimanche, à Barcelone, à une manifestation contre le «coup séparatiste» en Catalogne.

Selon la mairie, quelque 6500 personnes ont participé à cette marche qui s’est terminée à la mi-journée devant le siège du gouvernement régional dirigé par le séparatiste Carles Puigdemont. Quinze mille, selon les manifestants.