/opinion/columnists
Navigation

Métrification

thermometre
Photo Benoît Gariépy

Coup d'oeil sur cet article

FLORIDE | Dans les années 1970, ça jappait dans les deux langues et pas à peu près. Le Fédéral venait de décider de nous convertir au systè­me métrique pour nous installer dans les normes internationales. Le ministre Jean-Luc Pépin avait prédit que les Canadiens mettraient 20 ans à s’y convertir. Plus de 40 ans et quel­ques centaines de millions plus tard, nous sommes encore tout mélangés et les Américains, notre principal partenaire économique, qui devaient aussi emboîter le pas, ne l’ont jamais fait.

Vous allez à Québec en kilomètres, mais vous jouez au golf en verges. Vous savez qu’à 22 ºCelsius, on est bien en bermudas, mais que le jambon au four cuira à 400 Fahrenheit. On nous avait juré qu’on fini­rait par penser en kilos, mais le beurre est toujours resté à la livre. Si un beau gros bébé vient de naître dans votre famille, spontanément, on vous dira son poids en livres et quelques onces.

Nous sommes obligés d’aller vérifier sur notre permis de conduire pour nous rappeler notre taille et notre poids en métrique. Ça ne rentre pas dans la caboche. Pourquoi?

ON EST CUIT

Qu’on le veuille ou non, nous sommes américanisés. La feuille de papier restera toujours 8 ½ pouces par 11 et non 21 par 29,7 centimètres. Si vous regardez le football cana­dien ou américain, votre équipe fera toujours ses gains en verges et non en mètres. La feuille de plywood restera 4 pieds par 8. Le Canadien sera toujours à la recherche d’un centre de 6 pieds 4 pouces et Marc Bergevin devra aller sur internet si on lui dit que le colosse mesu­re 1 mètre 93 m. Il y retournera si on lui précise que le taupin pèse 104,3 kilogrammes afin de s’assurer qu’il pèse bien 230 livres.

Autre calcul en Floride. On apprend vite ce qu’est 30 %... chaque fois qu’on met la main à la poche.

ZIP CODE

  • Pour les Saputo, une belle fortune et gratinée en plus!
  • Aidons la fortune de Céline. Achetez des sacoches.
  • Curieux chez le Canadien. Le joueur qui a le plus de mordant n’a pas de dents.
  • J’adore la plage. Quand je serai vieux, j’aurai une marchette à quatre roues motrices.
  • On est pied en mètres et on a les centimètres pleins de pouces.

À DEMAIN

On dirait que c’est plus chaud en Farenheiht, non?