/opinion/columnists
Navigation

Tel PM, tel budget!

Tel PM, tel budget!
Photo REUTERS

Coup d'oeil sur cet article

On dit que le budget fédéral déposé par le ministre Morneau est prudent et qu’il s’inscrit dans la continuité. C’est absolument vrai!

Pour ce qui est de la continuité, ce budget continue d’endetter les Canadiens! Grâce au gouvernement Trudeau, la dette atteint cette année 637 G$, soit 22 351 $ par personne. Donc, entre 2016 et 2022, Ottawa nous aura fait cadeau d’une hausse de 22,9 % de la dette, et de 332 % du service de la dette!

Poison

Pour ce qui est de la prudence, ce budget prend effectivement les précautions nécessaires... pour ruiner le Canada!

1. Bien que le budget contienne peu de nouvelles mesures, les dépenses augmentent néanmoins de 4 %, soit deux fois plus rapidement que l’inflation.

2. Ottawa est très habile à prévoir les déficits jusqu’en 2022. En revanche, il n’offre pas l’ombre d’un plan de retour à l’équilibre budgétaire. C’est comme administrer un poison sans prévoir l’antidote.

3. Les déficits annoncés ne tiennent nullement compte du budget de 35 G$ destiné à la Banque d’infrastructures. Il faut donc s’attendre à ce que la dette augmente d’autant.

Le plus désolant, c’est que cette hausse spectaculaire de la dette se produit alors que l’économie canadienne est en croissance et que les taux d’intérêt sont faibles. Un gouvernement réellement prudent doit normalement profiter des années d’expansion économique pour engranger des surplus et réduire la dette afin d’être en mesure d’affronter les années plus difficiles. Or, Ottawa n’en fait rien.

Inconscient

On devrait donc s’inquiéter des conséquences d’une éventuelle récession.

Et on devrait implorer tous les dieux pour que les taux d’intérêt américains restent bas. Car s’ils devaient augmenter, le Canada serait contraint de suivre afin d’éviter un exode de capitaux. Et là, le service de la dette fracassera des records et appauvrira les Canadiens.

Le budget est à l’image du premier ministre: soucieux des apparences, mais totalement insouciant!