/sports/hockey/canadien
Navigation

Le duel des Benn

«Jordie peut maintenant être sa propre personne à Montréal» - Jamie Benn

Jordie Benn
Photo Ben Pelosse Jordie Benn

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Jamie et Jordie Benn ont partagé le même vestiaire avec les Stars de Dallas pour près de six saisons. Pour une première fois, les deux frères se retrouveront sur une même glace de la LNH, mais avec des uniformes différents.

«Oui, ce sera étrange, a dit Jordie à la veille de la visite des Stars au Centre Bell. J’ai appris à connaître les gars des Stars depuis plusieurs saisons. Ce sera agréable de jouer contre mon ancienne équipe. Mais je ne suis pas le premier joueur à vivre une transaction. La présence de mon frère ajoutera certainement au plaisir.»

«Je suis excité pour match, a renchéri Jamie. Je jouerai contre lui pour une première fois dans la LNH. Ce sera agréable pour nous deux. Je sais aussi que mes parents, Randy et Heather, ont très hâte de voir cette rencontre.»

Les parents ne feront toutefois pas le voyage à Montréal pour voir leurs deux fils.

«Mon père s’occupe encore de mon chien à Dallas, a précisé Jordie. Il restera sur son divan pour nous regarder. Mais ma mère sera très nerveuse du domicile familial à Victoria. Elle ne saura pas quelle équipe encourager. J’imagine qu’elle hurlera chaque fois qu’il y aura un but, peu importe l’équipe.

Avec son sens de l’humour habituel, Jordie a déjà prévenu qu’il ne cherchera pas à contrer son petit frère qui est le deuxième meilleur marqueur chez les Stars avec 67 points (25 buts, 42 passes) en 70 rencontres.

«Quand Jamie sautera sur la glace, j’imagine qu’on va crier mon nom pour que je revienne au banc, a lancé le défenseur à la barbe hirsute. Je le regarderai jouer bien assis.»

Jamie Benn
Photo d'archives, USA Today Sports
Jamie Benn

 

Une transaction profitable

Jordie Benn ne s’en cache pas. Depuis son premier jour avec le CH, il semble flotter sur un nuage.

«Je suis comblé, je ne peux pas être plus heureux, a raconté Jordie. Qui ne serait pas fier de porter le chandail du Canadien de Montréal? Nous avions une saison difficile à Dallas.»

Le CH a acquis Benn des Stars pour le défenseur Greg Pateryn et un choix conditionnel de 4e tour au repêchage de 2017. Si Jordie est heureux de vivre une nouvelle aventure, Jamie a trouvé difficile le départ de son frère.

«C’est difficile quand tu perds un coéquipier, mais ce l’est encore plus quand c’est ton frère, a rappelé le gagnant du trophée Art-Ross en 2015. Je suis très proche de lui, il est mon meilleur ami. Je garderai toujours de bons souvenirs de nos années ensemble dans la LNH, c’était un moment privilégié.»

Sortir de l’ombre

Jamie se réjouit d’une chose. À Montréal, Jordie n’est plus simplement le grand frère de l’autre.

«Il peut maintenant être sa propre personne à Montréal, a mentionné Jamie. Je trouve ça vraiment agréable pour lui. Je ne suis pas surpris de voir qu’il s’est adapté rapidement au système du Canadien. Je le voyais jouer depuis longtemps à Dallas. Il n’a jamais arrêté de s’améliorer. Il joue aussi avec de bons défenseurs à Montréal avec Weber et Markov.»

Jordie, quant à lui, n’a jamais souffert du fait qu’il passait plus incognito avec les Stars.

«Jamie est une grande étoile dans la LNH. Oui, j’étais dans son ombre et c’était bien normal. Je ne me suis jamais soucié de cette réalité. Je veux qu’il soit le meilleur possible. Jamie est un joueur et un frère extraordinaire.»

«Je sais que plusieurs personnes racontent que j’ai atteint la LNH en raison de mon frère, a-t-il poursuivi. Mais je sais que j’ai travaillé bien assez fort pour créer mon propre chemin. J’appartiens à la LNH et je vis mon rêve. Ce n’est pas Jamie qui m’a échangé au Canadien.»