/world/usa
Navigation

Le copilote d'un Boeing 737 meurt quelques minutes avant l'atterrissage

Le copilote d'un Boeing 737 meurt quelques minutes avant l'atterrissage
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le copilote d'un Boeing 737-800 de la compagnie American Airlines en phase d'atterrissage à Albuquerque au Nouveau-Mexique est décédé aux commandes, a annoncé un porte-parole de la compagnie au quotidien Daily News de New York.

L'appareil, avec un nombre indéterminé de passagers à bord, effectuait une liaison avec Dallas/Fort Worth mercredi après-midi, un vol de moins d'une heure.

Le copilote, dont la cause du décès n'a pas été divulguée, a perdu conscience à peine deux milles avant que l'avion touche le sol, et le pilote a annoncé une «urgence médicale en cabine» à l'interphone.

Selon le quotidien new-yorkais, le pilote a pu tout de même poser le 737 sans encombre à l'heure prévue, vers 15 h 30 (17 h 30, heure du Québec). Ces avions peuvent être pilotés par une seule personne, mais la Federal Aviation Agency conseille fortement qu'ils le soient par deux pilotes.

Des manœuvres de réanimation ont été exercées dès que possible sur le copilote, pendant une quarantaine de minutes, mais en vain.