/weekend
Navigation

Le bestiaire de Garel à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

La première exposition canadienne du ­sculpteur et dessinateur français Quentin ­Garel est présentée à la Galerie Got du Vieux-Montréal. Intitulée En chair et en os, l’exposition regroupe une vingtaine de sculptures en bronze et en bois, dont plusieurs pièces ­monumentales, et une dizaine d’études de l’artiste. Les œuvres de Garel sont ultra réalistes et imitent à la perfection diverses matières, notamment le bois et les ossements, un bestiaire parfois très réaliste, parfois ramené à un état squelettique.


L’exposition-vente En chair et en os, présentée jusqu’au 30 avril à la galerie d’art contemporain Got du Vieux-Montréal, 50, rue Saint-Paul Ouest. Rencontre publique avec l’artiste le 31 mars à 17 h 30.


À l’occasion du 375e anniversaire de la Ville de Montréal et du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, l’artiste a créé une étude au fusain et craie intitulée Castor Canadensis, qu’il ­présentera en primeur durant l’exposition.


Garel, maintes fois primé, a vu ses œuvres faire l’objet ­d’expositions, entre autres au Museum national d’Histoire ­naturelle de Paris (Le magicien d’os) au printemps 2016.