/news/currentevents
Navigation

Succession de Paul Desmarais Sr : Louis R. Desmarais est décédé

Il réclamait 75 millions $ à la succession de son frère

Louis R. Desmarais réclamait 75 millions $ à la succession de son frère Paul Desmarais Sr, pour une promesse alléguée concernant des actions de Power Corporation.
Photo Chantal Poirier Louis R. Desmarais réclamait 75 millions $ à la succession de son frère Paul Desmarais Sr, pour une promesse alléguée concernant des actions de Power Corporation.

Coup d'oeil sur cet article

Le frère du milliardaire Paul Desmarais Sr est décédé, alors que sa poursuite de 75 millions $ autour d’une prétendue promesse remontant à 1979 n’est toujours pas réglée.

Louis R. Desmarais, 94 ans, est décédé à son domicile de Saint-Lambert la semaine passée, indique un avis de décès du Centre funéraire Côte-des-Neiges.

Le défunt, qui a notamment été député fédéral, était engagé depuis 2014 dans une bataille judiciaire contre la succession de son frère Paul Desmarais Sr.

Dans sa poursuite civile, Louis R. Desmarais Sr allègue avoir vendu 60 000 actions de Power Corporation à son frère, à condition de les récupérer un jour.

Or, personne n’a parlé de ce prétendu accord pendant 34 ans. Et Paul Desmarais Sr. est décédé en 2013, avant que quiconque ait pu vérifier la véracité des allégations­­. Il n’existerait en plus aucune­­ trace de ce contrat verbal.

Processus suspendu

Le procès s’était déroulé en janvier dernier et les parties attendent, depuis, le jugement. Aucune date n’a été annoncée quant à la décision.

La magistrature a fait savoir que le dossier était toujours en délibéré, mais la mort de Louis R. Desmarais Sr pourrait changer la donne.

«Le décès de M. [Louis R.] Desmarais cause la suspension du dossier jusqu’à ce que la succession de celui-ci décide si elle va continuer», a fait savoir l’avocat du défunt, Me Karim Renno.

Notons que Louis R. Desmarais a laissé dans le deuil ses six enfants et neuf petits-enfants.

Générosité

Au cours du procès, le codirigeant actuel de Power Corporation avait affirmé qu’après des recherches, aucune trace de l’accord allégué n’avait été trouvée.

Paul Desmarais Sr avait d’ailleurs ajouté avoir été surpris par la soi-disant existence d’une telle promesse, d’autant plus que son père était un homme très généreux envers ses frères et sœur.

Le témoin avait ainsi donné en exemple un dîner où chaque invité a eu la surprise de recevoir un chèque d’un million $, caché sous les assiettes à table.

«Il était tellement heureux qu’il l’a refait­­ l’année d’après», avait dit le fils du défunt au tribunal.

Le frère de Paul Desmarais Jr, André, avait pour sa part ajouté que son père avait pris soin de bien organiser sa succession afin d’éviter tout problème et ainsi garder une famille «unie, égale et heureuse».

En plus d’avoir été député au fédéral de 1979 à 1983 et maire adjoint de Sudbury de 1963 à 1965, Louis R. Desmarais a aussi occupé des postes importants au sein de Power Corporation, Canada Steamship Lines et Voyageur Bus Lines.