/entertainment/music
Navigation

Damien Robitaille vogue entre ses Univers parallèles

Damien Robitaille
Photo 24 Heures, Ariane Labrèche Damien Robitaille

Coup d'oeil sur cet article

Deux émissions de télé, autant de tournées, un mariage et une naissance ont entraîné Damien Robitaille dans un tourbillon depuis la parution de son dernier album, Omniprésent, en 2012. L’auteur-compositeur-interprète a enfin eu le temps de s’assoir pour concocter son nouvel opus Univers parallèles, une galette ensoleillé ponctuée de chœurs enveloppants.

Damien Robitaille a vu sa vie prendre un tout nouveau tournant depuis cinq ans. Celui qui a récemment uni sa destinée à sa douce moitié et accueilli sa fille Élida en 2015 est désormais un fier Néo-Longueuillois. «Attends, c’est pas la banlieue comme on l’imagine là! C’est dans le ghetto de Longueuil, juste de l’autre côté du pont!», précise en riant le Franco-Ontarien d’origine, attablé dans un restaurant de déjeuner.

C’est d’ailleurs dans cette nouvelle maison de la Rive-Sud que Damien Robitaille a finalement pu classer la quarantaine de mélodies, titres et thèmes de chansons qu’il avait notée au fil des cinq dernières années. «J’ai choisi le meilleur de tout ça. C’étaient des morceaux de casse-tête», dit-il, en prenant le kiwi qui reposait sur le bord de son verre. «Regarde! Tu mets un peu de ci, de ça, et finalement, ça fait un album smoothie!», illustre-t-il en gesticulant joyeusement.

L’album patchwork

 

Damien Robitaille
Photo 24 Heures, Ariane Labrèche

Installé dans son sous-sol, souvent aux petites heures de la nuit (bébé oblige!), Damien Robitaille a ressenti une certaine pression face à ce chantier musical. «Imagine, t’as rien! Ma façon d’écrire est vraiment ardue, je cherche dans le dictionnaire, raconte-t-il, en imitant dramatiquement son processus répétitif. Mais finalement, ça a fini par débouler!»

Une fois sa fibre créative activée, le musicien tente de pousser sa composition le plus loin possible en solo. «J’aime prendre le temps de savoir ce que je veux. Ce sont mes bébés, mes petites poupées, c’est moi qui veux les habiller», explique-t-il en souriant.

L’artiste s’est ensuite adjoint l’aide de Carl Bastien et des chanteuses Dawn Cumberbatch et Marie-Christine Depestre afin de créer un album aux styles multiples, mais au fil conducteur bien défini. «J’ai mis des chœurs partout. J’ai souvent chanté dans des chorales, et j’adore faire des backs, souligne Damien Robitaille. Les chœurs peuvent faire fleurir même la chanson la plus médiocre.»

En attendant de repartir en tournée, avec la bénédiction de sa femme, Damien Robitaille tentera peut-être de s’intégrer à la faune montréalaise. «C’est vrai que je me sens toujours un peu outside. Je sors pas dans les partys, c’est pas la faute de personne. Je suis juste un musicien parmi tant d’autres», lance-t-il en rigolant.

  • L’album Univers parallèles sera disponible le 7 avril.